Sponsorisé

Ultimatum au Gabon pour la Can Cameroun 2021

mai 1, 2021 Par Steve Wilfried Yomba 0

Le Football gabonais est dans la tourmente avec un nouveau problème de grosse envergure qui pourrait privé les Gabonais de la prochaine coupe d’Afrique des nation Cameroun 2021. En effet, en croire tout les médias, la RDC a déposé une requête compromettante sur l’identité d’un joueur des panthères du Gabon.

La Fegafoot a jusqu’au 4 Mai pour repondre

Le dossier Guelord Kanga fait la une du football congolais et Gabonais ces derniers jours. Pour cause, la fédération Congolaise de football a déposé une plainte à la Caf contre la Fegafoot sur ce joueur international Gabonais qui selon eux a changé son identité. De ce fait, la Confédération de football a demandé des explications à la fédération gabonaise de football. Dans sa correspondance parvenue à Foot RDC, la Caf après avoir reconnu qu’une plainte a été déposé par la Fecofa a donnée un ultimatum jusqu’au 4 mai au Gabonais de faire parvenir leurs explications sous peine Ainsi de prendre une décision:

“Veuillez trouver ci-joint une plainte par la FECOFA concernant l’état et l’éligibilité du joueur Guelor Kanga Kaku. Nous vous informons par la présente que la CAF a ouvert une investigation concernant le cas en question. Vous êtes prié de bien vouloir nous envoyer vos commentaires concernant les allégations mentionnés dans la correspondance de la FECOFA afin de nous permettre de soumettre le dossier complet aux organes compétents de la CAF. Prière nous envoyer votre retour au plus tard le 4 Mai 2021” a ecrit la caf à la fegafoot.

Il a pris une partie de la nationalité de son père adoptif



Pour rappel, éliminé sur le terrain, la RDC accuse le joueur Guelor Kanga d’avoir changé son identité et sa nationalité de manière frauduleuse. En effet, arrivé au Gabon à l’age de 17 ans alors qu’il avait déjà fait ses classes chez lui en RDC, Guelord Kanga n’a pas selon la Fecofa rempli le conditions idoines pour pouvoir jouer pour le Gabon. « Le secrétaire général de la FECOFA a été l’un des présidents de Kanga Guelord en RDC et lui, il le connait bien. Ce qui pose problème aujourd’hui, ce que lors de sa naturalisation, Kanga Guelord a écrit qu’il est né à Oyem et il a changé d’identités en prenant une partie du nom de son père adoptif au Gabon. La FECOFA le sait et croit qu’il y a eu frauduleux. C’est un dossier très poignant, très pointu et brûlant, » a expliqué le journaliste sportif gabonais Freddhy Koula dans un directe sur Facebook.

Hugo Bross dans la shortlist pour prendre en charge la RDC