Sponsorisé

La différence entre le sauvetage d’Eriksen et le décès de Foé

juin 13, 2021 Par Steve Wilfried Yomba 0

Christian Eriksen a effrayé le monde du football ce Samedi 11 juin 2020 lors de la rencontre de coupe d’Europe des nations entre Finlande et le Danemark. En effet, alors qu’il s’est précipité pour exécuter une rentrée de touche pour son equipe, le meneur de jeu danois s’est écroulé sur la pelouse sans laisser signe de vie comme Marc Vivien Foe en Juin 2003 au stade Gerland de Lyon.

Les premiers secours de ses coéquipiers en l’occurrence l’action importante de Kæjr

Le 26 Juin 2003, lors du demi-finale de la coupe des confédérations entre camerounais et colombiens, Marc Vivien Foé s’est écroulé au stade Gerland de Lyon et a rendu l’âme au grande dames de tout une nation. Ce samedi onze juin un événement similaire a eu lieu à Copenhague lors de la rencontre de coupe d’Europe entre Danois et Finlandais, mais l’issue fut plutôt différente. En effet la réaction rapide a changé la donne ce samedi à Copenhague. Ainsi, bien aguerri et courageux, Simon Kæjr le Capitaine de l’équipe danoise a certainement joué un role important sur le sauvetage de son coéquipier.

En effet, arrivé tout près du joueur avant l’arrivée des secouristes, le capitaine danois a fait acte de bravoure et a empêché au premier reflexe comme il est de coutume dans ces cas, son coéquipier d’avaler sa langue et l’a placé dans une position où celle ci ne pouvait arriver. Une solution qui n’était pas arrivé à l’esprit des coéquipiers de Marc Vivien Foe en juin 2003 lorsqu’il s’est écroulé au stade Gerland de Lyon. Certainement plus émotifs et touché par la réaction de leurs coéquipiers couché à terre.

La présence d’un dispositif de sauvetage plus aguerri et plus complet pour assurer les premiers soins intensifs sur l’aire de jeu



De plus, contrairement à 2003, les choses ont changé et dans des compétitions de cette envergure, un dispositif médical de secours de haute qualité est désormais disponible au niveau du stade. Cet outil de réanimation a permi aux medecins présents à Copenhague d’exécuter un massage cardiaque haut calibre pour pouvoir directement réanimer le joueur sur le terrain. Des outils qui n’etaient pas disponibles au niveau du stade Gerland en France lorsque Marc Vivien Foe a fait son malaise cardiaque et qui ont certainement été instauré avec la répétition de ce genre d’accident récurrent dans des terrains de football.

Une chose est sur les améliorations se font grâce à des tragédies et celle de Samedi devrzit être pris aux sérieux par les instances de football africain qui certainement tardent à se mettre au norme de la technologie. Connaissant nos attitudes, l’issue aurait certainement été fatale si cette accident avait eu lieu sur un de nos terrains en Afrique.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Coton recevra finalement la JSK à Garoua grâce au MINSEP

Eriksen interdi de jouer au royaume uni selon un médecin anglais