Martin Hongla avec les Lions indomptables
Martin Hongla avec les Lions indomptables

Martin Hongla: ” Adrien Tameze suit le Cameroun de très près”

Après une saison plutôt éprouvante, plusieurs footballeurs professionnels ont rejoint les Lions indomptables pour préparer la rencontre face au Burundi. Après la victoire de la sélection, ces différents joueurs ont prit les vacances et profitent du pays. Interrogé au micro de la Tanière 237, Martin Hongla a évoqué plusieurs sujets liés à sa carrière et à la sélection nationale. Voici quelques morceaux choisis de ses propos recueillis par camerfoot-infos.

“Quand j’ai commencé à l’académie j’ai commencé en défenseur central. Arrivé à Granada j’ai beaucoup joué defenseur central. Mais bien que je me sents plus à l’aise en défense, je n’ai pas de problème à jouer au milieu de terrain. Au milieu de terrain, j’ai pas de problème à jouer 6 ou 8. Mais, je n’aime pas joué numéro 10.”

“Adrien Tameze suit l’équipe nationale du Cameroun. Quand je viens en sélection, Après il m’appelle, il me demande comment ça s’est passé. Après c’est à lui de prendre sa décision, de dire ce qu’il va faire. Pour le moment, il n’est pas près à rejoindre les Lions indomptables. Il decidera le moment venu du Cameroun et de la France d’où il jouera.”

“J’ai été prêté du côté de l’Hellas Vérone car j’ai fait une bonne saison en Belgique et j’ai décidé de monter d’un palier. C’est pourquoi je vais à l’Hellas Verone et je vais pas en Italie pour rentrer en Belgique d’où je vais rester en Italie et à l’Hellas Verone.”

“Michaël Ngadeu est un pilier de cette équipe, c’est un leader. C’est un grand frère qui joue depuis et une bonne personne côté sportif et en dehors du terrain. D’où, ses conseils sont toujours salutaires car il est un des capitaines et a beaucoup d’expérience.”

“J’ai côtoyé plusieurs ligues, le championnat qui me correspond le plus est le championnat espagnol et c’est où j’ai atteri en quittant le Cameroun. Ça été un avantage d’où j’ai eu la chance de mieux m’exprimer. Mais le championnat le plus difficile dans lequel j’ai joué est le championnat italien. C’est un championnat beaucoup trop physique et surtout athlétique.”

“Je connais très bien Etouga Mbella. On était ensemble à l’académie Nkufor. C’est un super bon joueur. On se voit souvent quand je viens au pays et on discute sur les divers réseaux sociaux.” A conclu Martin Hongla.

Lire aussi: 👇👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 − 11 =