Antonio Conceiçao ne prévoit pas de repos au vu du mois de Novembre

octobre 14, 2021 Par Steve Wilfried Yomba 0

Double vainqueur du Mozambique dans cette période FIFA du mois d’octobre qualificative pour la coupe du monde, les lions indomptables restent à l’affût des éléphants de Côte d’ivoire. Second du groupe D avec 9 points à un points des éléphants, les poulains d’Antonio Conceiçao n’ont plus droit à l’erreur en Novembre.

Tout se jouera donc au mois de novembre avec les deux dernières rencontre de qualification de qualification de coupe du monde. Ainsi, en cas de victoire des deux équipes lors de la prochaine journée où Camerounais et Ivoiriens affronteront respectivement le Malawi et le Mozambique, tout se jouera donc à Yaoundé dans un match aux allures d’une finale le 16 novembre prochain. De ce fait, Antonio Conceiçao semble conscient de la situation et ne compte pas prendre de jour de congé après le stage qui s’est clôturé Lundi dernier: « À partir de la semaine prochaine avec mon staff, on va continuer le travail d’analyse pour observer et tirer le maximum d’informations. Et lorsque les deux matches vont venir, ce sont deux finales. D’abord il faut gagner le Malawi pour qu’on puisse gagner la grande finale à la maison contre la Côte d’Ivoire. Ça c’est le plus important » a t-il déclaré.

Une déclaration qui montre déjà la détermination et l’engagement de l’entraîneur nationale qui ne souhaite pas se donnée beaucoup plus de pression. Car en cas de non qualification pour le barrage, les lions indomptables et leur staff technique pourraient subir un gros coup médiatique néfaste à seulement deux mois de la prochaine coupe du monde. Pour rappel les lions n’ont jamais perdu ni réalisé un match nul face aux éléphants à Yaoundé dans ce XXIème siècle. Espérons que la série de victoire pourra continuer afin de permettre à Choupo-Moting et ses camarades d’accrocher le barrage et de gagner en confiance avant la prochaine CAN qui aura lieu en janvier2022 au Cameroun.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Enable Notifications    OK No thanks