Trophy tour: Samuel Eto’o aux abonnés absents

Comme prévu, le trophée de la coupe du monde a séjourné au Cameroun entre le 8 et 9 septembre dans le cadre du Trophy Tour.

Cette cérémonie est désormais habituelle les années de coupe du monde pour une campagne marketing de Coca-Cola sponsor officiel de l’événement. Elle consiste à ce que le trophée fasse le tour des pays qualifiés pour la compétition. Arrivé au Cameroun jeudi 8 septembre, le trophée de la coupe du monde n’a pas trouvé Samuel Eto’o sur le sol camerounais. Le président de la fédération camerounaise de football a quelques heures plutôt pris la route de Doha pour l’inauguration du Lusail Stadium qui abritera la rencontre Cameroun Brésil mais aussi la finale de la coupe du monde.

Cependant, comme il est de coutumier ces derniers jours, où tous les mouvements de Samuel Eto’o font objet de critiques, cette absence fait beaucoup parler ses détracteurs. En effet, pour certains d’entre eux, en tant que président de la Fécafoot, Samuel Eto’o avait pour obligation d’accueillir le trophée de la coupe du monde sur le sol camerounais. Par contre, dans ce type de campagne, sa présence n’est pas obligatoire lorsqu’on sait que Samuel Eto’o est avant tout une personnalité publique dont l’image coûte énormément chère. Ainsi, cette image pour la circonstance a été cédée à la FIFA et non Coca-Cola, raison du départ de l’ex-vedette des Lions à Doha.

Lire aussi: 👇👇👇👇👇

De plus, sachant que le trophy tour est une initiative à caractère marketing, la présence de Samuel Eto’o aurait boosté l’événement qu’on a trouvé plutot timide au Cameroun. Seulement, on évoque aussi une non entente entre les deux parties où la proposition faite à Samuel Eto’o par Coca-Cola n’aurait pas répondu aux attentes du président de la Fédération camerounaise de football qui a préféré accélérer son départ au Qatar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 + 18 =