Connect with us

Lions en France

Carlos Baleba (LOSC Lille): « Je veux être le meilleur »

Arrivée en  France en Janvier 2022 en provenance de l’école de football des boissons du Cameroun, Carlos Baleba a réussi à se frayer un chemin jusqu’à se trouver de la place dans l’effectif du LOSC pendant la saison 2022-2023.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

Carlos Baleba, d’ailier à milieu de terrain.

Dans une interview accordé pour Onze Mondial, Carlos Baleba a évoqué sa jeunesse et ses débuts dans le football. Alors qu’il est aujourd’hui un milieu de terrain puissance, on aurait pu connaître le joueur de 19 ans sur une autre position. En effet, selon le natif de Douala, il a débuté au poste d’ailier: « Ailier, on m’appelait Maradona ! Je marquais beaucoup de buts. Mon geste technique à moi, ma spéciale, c’était la virgule. Je copiais sur Ronaldinho. Je maîtrisais le geste quand j’étais au point de corner ou face au but, je faisais des dégâts. Je ne fais plus ce geste, mais je ne l’ai pas oublié. Je peux encore le faire, attention… (rires). » a-t-il déclaré

Cependant, les choses ont rapidement changé. Un match et des petites douleurs ont envoyé le jeune joueur au milieu de terrain, son poste aujourd’hui: « Un jour, lors d’un match, j’allais au but et le gardien m’a percuté en sortant. Je me suis fait mal, je suis tombé, j’avais très mal à la fesse. Je n’arrivais plus à courir et à bien marcher, on m’a donc repositionné au milieu. J’étais à l’aise, j’avais de la liberté, je pouvais facilement éliminer les joueurs grâce à ma qualité technique. Et voilà, je n’ai plus bougé. » a expliqué Carlos Baleba.

Le joueur du LOSC veut être le meilleur.

Pas prêt à rejoindre la tanière des Lions indomptables pour le moment, Carlos Baleba a tout de même une grande ambition sur le plan personnel. En effet, si pour la grande partie des footballeurs, l’ambition c’est d’être footballeur professionnel, l’ex-international U17 du Cameroun souhaite aller plus loin: « Quand j’entre sur le terrain, mon état d’esprit est le suivant : celui de tout arracher et de tout détruire sur mon passage. Je veux être le meilleur. Je me répète toujours : ‘Carlos, fait ce que tu sais faire’. Je n’ai pas spécialement de pression », a-t-il conclu.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

 

More in Lions en France

P