Sponsorisé

« Lorsqu’on est un Lion, on peut vaciller, mais on ne meurt pas vraiment »

mars 30, 2022 Par Steve Wilfried Yomba 0

Qualifié pour pouvoir participer à la 8ème coupe du monde de son histoire, les lions indomptables du Cameroun ont respecté la tradition. Alors qu’ils sont passés à quelques minute de la catastrophe, la bande à Rigobert Song a respecté le dicton qu’un lion ne meurt jamais.

Arrivé en conférence de presse d’après match, le sélectionneur national des lions indomptables était satisfait de la qualification. Il a également expliqué qu’il a tiré les enseignements du match aller: « Comme au match aller, la sélection algérienne a fait preuve d’une grande rigueur défensive, mais cette fois, nous avions pris nos dispositions, en retenant la leçon du match aller, pour mieux gérer ce match retour » a déclaré Rigobert Song.

Il a ensuite expliqué le plan mis en jeu pour permettre à son équipe d’accrocher un bon résultat: «Outre la bonne exploitation des couloirs, nous avons mis deux attaquants devant pour mettre plus de percussion, analyse le sélectionneur camerounais. Quoique, ce n’est pas la bonne gestion tactique qui a joué le plus grand rôle dans notre qualification, mais plutôt le mental.. L’Algérie se voyait qualifiée rien qu’en tenant compte du résultat du match aller, et même si elle a un peu douté après notre premier but à Tchaker, elle est vite retombée dans l’excès de confiance après l’égalisation. Lorsqu’on est un vrai compétiteur, on ne lâche rien. Ce qui était le cas pour notre équipe.»



Enfin, il a salué la réaction de son équipe après l’egalisation algérienne qui éliminait les lions indomptables dans les ultimes minutes: « Lorsqu’on est un Lion, on peut vaciller, mais on ne meurt pas vraiment. Mes joueurs sont restés dans le match, même après ce but assassin, qui j’en suis sûr aurait anéanti plus d’une équipe. Leurs efforts ont été bien récompensés et tant mieux pour nous. »

Lire aussi: 👇👇👇👇