Connect with us

Actualités

Comprendre le message fort de Marc Brys : « C’est moi qui décide »

Alors qu’il a brillé par son absence, lors de la réunion organisée par la Fédération Camerounaise de Football (FÉCAFOOT) à laquelle il était convié, Marc Brys était présent ce lundi, au deuxième appel de l’instance dirigeante du football camerounais.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

Accompagné de son assistant Joachim et du conseiller technique au Ministère des Sports et de l’Éducation Physique Cyrille Tollo, Marc Brys a pour la toute prémière fois rejoint les locaux de la FÉCAFOOT à 9h07. S’en est suivi une réunion avec le sécrétaire général de la FÉCAFOOT et les autres membres de la structure d’encadrement technique des Lions indomptables nommés par Samuel Eto’o. Après la prise de parole de Blaise Djounang, Marc Brys n’a pas souhaité beaucoup parlé.

Néanmoins, le technicien qui a eu 62 ans le 10 mai dernier a tenu à passer un message fort à tout ceux qui étaient présents :  » La seule chose que je veux dire c’est qu’on va gagner ensemble et on va perdre ensemble […] Ce qui est important ce sont les points pour le cameroun. On va travailler ensemble, on doit travailler constructif à la fin c’est moi qui décide… » a lancé le nouveau sélectionneur des Lions indomptables. Par ailleurs, selon certaines indiscretions, Marc Brys aurait lancé que le jour où quelqu’un se mêle de sa composition d’équipe, il quittera le navire. Ces messages ne sont pas anodins. Ils sont même la synthétique de ce problème entre l’Etat du Cameroun et la Fédération Camerounaise de Football.

En effet, selon plusieurs sources internes proches du dossier, en dehors des mauvais resultats des Lions indomptables, ce sont des rapports sur l’ingérence du président de la FÉCAFOOT aux choix tactiques et techniques de Rigobert Song qui auraient poussé l’État du Cameroun à tenter récupérer le contrôle de la sélection nationale. En dehors de la situation d’André Onana dont la persécussion à la CAN 2023 est attribué à Samuel Eto’o, compte tenu des mauvais rapports entre les deux hommes, la non-convocation pour la CAN 2023 d’Eric Maxim Choupo-Moting et la mise à l’écart de Michael Ngadeu sans réelle explication depuis la liste mondial 2022 sont aussi attribués à Samuel Eto’o.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

De plus, le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables est accusé de mettre son ego au dessus des intérêts de la nation, d’où cette tentative de passage en force de l’État. Avec ce message de Marc Brys et cette situation qui nuit à l’image de marque des Lions indomptables et celle du Cameroun, on espère que chacun pourra laisser chacun faire son travail à l’issue de cette honte, afin que le Cameroun en sorte le grand vainqueur.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Actualités

P