James Léa Siliki ne se focalise pas uniquement sur le mondial

Qualifié pour la coupe du monde Qatar 2022, le Cameroun disputera la huitième coupe du monde de son histoire. Au vu de l’importance de l’échéance, plusieurs joueurs dont James Léa Siliki ont un oeil sur la tanière des Lions indomptables.

Absent des listes depuis la prise de fonction comme manager sélectionneur de Rigobert Song, l’ancien joueur du stade Rennais a rejoint Estoril. Avec ce club de première division portugaise, il a disputé 7 rencontres, dont une titularisation et un but cette saison. Malheureusement, il n’a pas été convoqué par Rigobert Song pour le prochain rassemblement des Lions indomptables du mois de septembre. Néanmoins, James Léa Siliki garde l’objectif de participer au mondial qatari: « Dire que ce n’est (ndr la Coupe du monde) pas un grand objectif, ça serait mentir. Forcément, c’est un des grands objectifs de ma saison. C’est une Coupe du monde et beaucoup de joueurs ne la joueront jamais. J’ai la chance d’avoir mon pays qui est qualifié et pouvoir représenter mon peuple dans la plus grande compétition de football au monde, c’est un objectif. » A-t-il déclaré au micro de Goal.

Cependant, malgré cette volonté, James Léa Siliki valorise aussi la possibilité de participer aux échéances futurs: « Est-ce que ça (ndr le mondial) sera l’ultime ? Non. Une saison c’est très long et pour atteindre le mondial, il faut être performant en club. C’est ça le fil conducteur d’une saison. J’ai l’ambition de faire une saison pleine en club qui pourrait me donner les moyens d’aller chercher la sélection. » conclut-il. Remplaçant de luxe pendant la coupe d’Afrique des nations au Cameroun, James Léa Siliki avait manqué son tir au but face aux pharaons d’Égypte. Une situation qui avait créé une vague critique sur sa personne.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − un =