Sponsorisé

Les 1×1 des lions indomptables face à la Côte d’ivoire

novembre 17, 2021 Par Steve Wilfried Yomba 0

Grâce à un but de Karl Toko-Ekambi, les lions indomptables du Cameroun se sont imposés 1-0 face aux éléphants de Côte d’ivoire. Il se qualifie ainsi pour les barrages qualificatifs pour la coupe du monde Qatar 2022. Voici les 1×1 des lions indomptables dans ce succès face à la Côte d’ivoire.

André Onana (7)

Souvent très critiqué par une certaine partie des camerounais, André Onana a réalisé un match correct face à la bande à Sébastien Haller. En effet, Il a été l’un des artisans principaux du succès des lions avec des interventions dignes d’un gardien de son rang. Son arrêt sur la frappe à 8 mètres des buts de Franck Kessie a été une des illustrations qui demontre que le Cameroun reste la terre des plus grands gardiens de ce continent. On pourra compter sur lui dans les cages des lions lors de la prochaine coupe d’Afrique des nations.

Michaël Ngadeu (7) & Jerôme Onguéné (6)

Malgré le fait qu’ils n’ont pas ci souvent joué ensemble, Michaël Ngadeu et Jerôme Onguéné on fait montre d’une solidité digne d’une défense camerounaise. Leader incontesté de cette défense, Michaël Ngadeu a été spectaculaire. Au marquage sur Sébastien Haller, il a complètement muselé l’attaquant de l’Ajax au point où il est sorti de Japoma sans avoir cadré la moindre frappe.



À côté de lui, Jerôme Onguéné a lui aussi été appliqué. Quelques fois dans des situations de un contre un, le défenseur des Redbull Salzbourg n’a jamais frémi. Le plus important pour lui c’était de ne pas commettre d’erreur et il a assuré sur le coup

Mbasidara Mbaïzo (5,5) & Faï Collins (7)

Entré en jeu à la place de Nouho Tolo blessé dès l’entame de la rencontre, Olivier Mbasidara Mbaïzo a réalisé un match moyen. Très peu alimenté sur le plan offensif, il a certaine fois été en difficulté défensivement. Néanmoins il n’a jamais baissé les bras et a fait montre de beaucoup de courage.

Tout comme lui Faï Collins n’a presque pas existé offensivement. Normal, obligé de se déplacer vers la gauche avec la sortie de Nouho Tolo. Il a été ultra solide dans les duels. Imbattable et électriques dans le corp à corp, il est parmi ceux qui ont le plus donné pour maintenir la cage des lions inviolée.

Martin Hongla (6,5) & Zambo-Anguissa (6)

Aligné tout les deux en milieu Relayeur, Martin Hongla et André Franck Zambo-Anguissa ont tout donné. Très actifs sur les duels et propre dans la construction du jeu, Hongla été bon dans cette rencontre. On a reconnu le Martin Hongla de l’académie Nkufor avec des controles déroutants et une énorme qualité dans les transitions. Il est passeur decisif sur le but de Karl Toko-Ekambi après avoir gagner un duel physique.

Zambo-Anguissa quant à lui a tout donné. Souvent nommé le sénateur de l’équipe nationale, il fait montre de caractère. Moins en vu dans les dernières passes qui sort de son registre il a fait preuve de force et n’a cessé de courir dans cette rencontre. Avec une grande activité dans les tâches défensives il a terminé le match à genou.

Oum Gwet (5) & Moumi Ngamaleu (5,5)

À leurs côtés nous avions Samuel Oum Gwet. Placé en sentinelle il réalise une nouvelle fois une performance moyenne. Pas très bon dans ses choix de transmission il obtient sa note grâce à sa volonté et son activité defensive.

Sur l’aile droite Moumi Ngamaleu n’a pas lui aussi été efficace dans cette rencontre. Joueur le plus décisif des lions indomptables jusque-là dans cette campagne éliminatoire, il n’a pas pesé mardi soir. Sa volonté dans le pressing et ses retours défensifs ont néanmoins aidé les lions à rester solide.

Aboubakar (5) & Karl Toko-Ekambi (7)

Tout comme lui, Vincent Aboubakar n’a pas pesé dans cette rencontre. Il inquiète même déjà à deux mois de la coupe d’Afrique des nations d’autant plus qu’il est considéré comme l’un des éléments indispensables des lions. Très peu dangereux dans les 20 derniers mètres, il paye aussi le choix tactiques de Conceiçao qui a placé un bloc bas juste après le but des lions. Néanmoins avec plus d’efficacité, il aurait pu marquer sur un bon ballon de Zambo-Anguissa.

À ses côtés Karl Toko-Ekambi a repondu présent. Tout comme André Onana pas épargné par les critiques il trouve petit à petit ses marques dans cette sélection. Percutant sur son aile gauche il a jouer le plus souvent juste. C’est son but sur sa seul frappe qui permet aux lions indomptables de passer au tour suivant.

Note des remplaçants

Junior Onana (6), Léa Siliki (5), Choupo-Moting (5,5 ), Tawamba (5)

Lire aussi: 👇👇👇👇

L’ajout d’un flux RSS à la page d’accueil de ce site n’est pas pris en charge, car cela pourrait créer une boucle ralentissant votre site. Essayez d’utiliser un autre bloc, comme le bloc Derniers articles, pour obtenir la liste des articles de ce site.