Les lions face à la Côte d'ivoire
Les lions face à la Côte d'ivoire

Trois choses à retenir de la victoire du Cameroun sur la Côte d’ivoire

Dans un atmosphère électrique du stade Japoma de Douala, les éléphants de Côte d’ivoire n y sont pas sortis vivant. Avec un Karl Toko-Ekambi efficace, les lions indomptables se sont imposés 1-0 et fil aux barrages des qualifications pour la coupe du monde. Voici quatres choses à retenir de ce succès des lions indomptables du Cameroun sur les éléphants de Côte d’ivoire.

1- La Côte d’Ivoire est tombé dans son propre piège

Arrivé à Douala pour arracher la qualification, les éléphants de Côte d’ivoire peuvent nourrir des regrets au vu de leur approche de la rencontre. En effet aligné dans une configuration de 5-3-2, la bande a Serge Aurier a eu une approche très défensive dans l’entame de la rencontre. Laissant le jeu aux lions indomptables, il se font punir par Karl Toko-Ekambi. Souhaitant prend le jeu à son compte et décidant de faire monter le bloc, les Ivoiriens se sont heurtés à un bloc solide camerounais et n’ont jamais pu trouver l’ouverture. Ils payent ainsi leur mauvaise approche d’entame de la rencontre et s’incline sur la plus petite des marches 1-0.

2- Toko-Ekambi qui prend enfin ses responsabilités

Très souvent critiqué avec les lions indomptables, dû à son manque de reussite en sélection nationale, Karl Toko-Ekambi a repondu présent ce mardi soir. En effet, très en vu dans son debut de rencontre et surtout efficace dans ses prises de décision, le joueur de l’olympique Lyonnais a fait montre d’une efficacité diabolique dans cette rencontre. Avec une seule frappe, et la seule cadré il a permi au Cameroun de s’imposer face à cette équipe de Côte d’ivoire.

3- Sébastien Haller sort de Douala avec une statistique vierge

Considéré comme le véritable atout des éléphants de Côte d’ivoire avec ses deux buts inscrit lors du match aller, Sébastien Haller etait attendu par les Ivoiriens ce mardi soir à Douala. Il aura malheureusement vecu l’enfer sur la belle pelouse de Japoma. Car très surveillé par un Michaël Ngadeu solide, le meilleur buteur de la ligue des champions européenne n’a jamais pu se défaire du marquage. Pire encore il n’a pu être que dangereux sur les balles aériennes. Pourtant clinique lors du match aller sur le champ de patate de Yamoussoukro, il n’a cadré la moindre frappe ce mardi soir. Une statistique qui démontre que venir jouer au Cameroun face aux lions indomptables n’est jamais facile pour un attaquant. Didier Drogba en sait quelques choses.

Lire aussi: 👇👇👇👇

L’ajout d’un flux RSS à la page d’accueil de ce site n’est pas pris en charge, car cela pourrait créer une boucle ralentissant votre site. Essayez d’utiliser un autre bloc, comme le bloc Derniers articles, pour obtenir la liste des articles de ce site.

Un commentaire

  1. J’avais parlé de miracle pour les lions, effectivement le miracle est arrivé. Gros bravo à nos lions la chance était vraiment de notre côté. Mais je le dis encore il y a beaucoup de travail à faire pour se qualifier au prochain tour. Fai Collins a fait une bonne job sur le couloir vivement qu’on trouve un bon lato sur l’autre couloir. Oum Gwet et Martin Honla étaient vraiment solides, le milieu de terrain était verrouillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × un =