Affaire Conceiçao: La FECAFOOT sait sur quoi s’appuyer en appel

Il y a de cela quelques semaines, le Cameroun a été sommé de verser plus d’un milliard de FCFA comme dédommagement pour rupture abusive du contrat d’Antonio Conceiçao. Alors que le délai approche, du côté de la fédération camerounaise de football, on prépare la riposte à cette décision de la FIFA.

Pas question de verser cette somme au technicien portugais sans faire appel à cette décision de la FIFA. La date butoire pour effectuer ce versement est prévue pour le premier septembre prochain et Emmanuel Mabouang Kessack a évoqué le détail sur lequel la fédération va s’appuyer pour faire appel à cette décision: «Une clause dans son contrat stipulait qu’il devait atteindre la finale de la CAN 2021, ou alors il devrait démissionner. Pareil en cas de non qualification à la Coupe du monde 2022» a-t-il déclaré. « Il faut faire confiance au président, qui sait de quoi il parle, et qui est entouré de bons avocats et du comité exécutif», a préconisé l’ancien joueur par ailleurs, chargé de mission de la Fecafoot.

Le Cameroun ne compte donc pas se laisser faire et ne versera pas aussi facilement les près de 1,7 Millions d’Euros qu’a imposé la FIFA pour Antonio Conceiçao.

Lire aussi: 👇👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux + 3 =