Les propos de Conceiçao après le succès du Cameroun face aux Comores

Malgré une copie plutôt maigre des lions indomptables du Cameroun dans ce 8ème de finale de la coupe d’Afrique des nations, ils se sont imposés 2-1. Face à la modeste équipe des Comores privés de tout ses gardiens testés positif au Covid-19, la bande à Antonio Conceiçao ne rassure toujours pas. Face à la presse lors de la conférence de presse d’après match, Antonio Conceiçao s’est une nouvelle fois montré insatisfait.

Conceiçao: « Les joueurs ne sont pas satisfaits »

Interrogé sur le rendement des ses joueurs, le sélectionneur national a été claire: « les joueurs ne sont pas satisfaits, moi non plus, même si l’objectif a été atteint. Nous avons rencontré beaucoup de difficultés lors de cette rencontre. On a eu des comportements différents de ceux attendus, c’était un match très instable, il y a eu des bons moments et des moments difficiles, où l’adversaire pouvait marquer le but jusqu’à la fin. J’ai déjà parlé de cela avec les joueurs, et le plus important est que tout le monde se calme d’un point de vue émotionnel, c’est le premier match où on a eu autant d’intermittences. »

Malgré la victoire des lions indomptables du Cameroun, la polémique s’est accentué. Déjà diminué avec des cas Covid-19, l’équipe comorienne s’est retrouvé en infériorité numérique avant la 15ème minute de la rencontre à cause d’un carton rouge sévère. Une situation qui selon Conceiçao a changé le comportement attendu: « L’équipe adverse a été diminuée, après les dix quinze premières minutes, elle a mis également en difficulté notre stratégie, et s’est repliée sur elle même et à ce moment, on a rencontré beaucoup de difficultés. Nous n’avions pas les possibilités de faire des transitions, et les transitions adverses ont porté des difficultés à notre équipe. On a, à un moment donné, rencontré de la difficulté, nous avons été assez passif au début du match, c’est tout cela que nous n’avons pas passé nos phases offensives comme nous le voulions. »

« On a pris le 4-4-2, nouw savions le risque que nous courions »

Par ailleurs, la question du schema tactique a été evoquée. Pour Conceiçao, l’objectif etait de prendre des risques: « On a pris le 4-4-2. On savait le risque que nous courions, nous avons mis Choupo et Aboubakar en attaque et deux ailiers, et donc sur le point défensif on était exposé. On a rencontré certaines difficultés avec ce système même face à l’Ethiopie. Nous avons analysé et nous savions qu’il y avait des situations qui vont nous exposer. Nous étions entré avec une dynamique pour faire la différence, pour pouvoir marquer le plus de buts possible. C’est une équipe qui était bonne en attaque, mais qui avait des difficultés en défense. Nous devons rectifier cela à l’avenir [pour faire preuve de plus de réalisme] » a-t-il expliqué.

Enfin interrogé sur l’efficacité offensive des lions qui sont la meilleure attaque de la compétition, Antonio Conceiçao expliqué les raison de cette efficacité offensive: « Depuis le début de la CAN, notamment le match contre le Burkina Faso, on a opté pour l’offensive, nous avons eu des occasions de buts, mais il y a des problèmes [surtout offensifs] que nous devons régler. On doit améliorer notre prestation d’aujourd’hui. On a opté pour le 4-4-2 au lieu du 4-3-3 pour être plus vif, mais nous courons plus de risques. Il faudra ajuster notre stratégie. »

Lire aussi: 👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 8 =