Karl Brillant Toko Ekambi of Cameroon during the African Cup of Nations match between Benin and Cameroon on July 2nd, 2019. Photo : Ulrik Pedersen / Icon Sport

Toko-Ekambi : « Gagner la Can serait quelques choses de magique »

Plus que 13 jours nous séparent du lancement de la coupe d’Afrique des nations avec la rencontre d’ouverture qui opposera les lions du Cameroun aux étalons du Burkina. Déjà present au Complexe Mundi avec les lions indomptables du Cameroun, Karl Toko-Ekambi a donné une interview à l’agence presse française (AFP).

« Représenter le Cameroun s’est représenté ma famille »

Actuel sociétaire de l’olympique Lyonnais où il a reussi sa première partie de saison, l’ancien joueur de Villaréal a tout d’abord évoqué ses origines et la fierté de jouer de pour le Cameroun: «Je suis Français, né en France mais d’origine camerounaise. Cela représente ce que j’ai vécu dans mon enfance à chaque fois que je m’y rendais, quasiment tous les ans. Mes parents sont nés au Cameroun et ont grandi là-bas. Représenter les Lions indomptables, c’est représenter ma famille », a confié l’attaquant de 29 ans.

Ensuite, déjà vainqueur de la compétition en 2017 avec les lions indomptables du Cameroun, Karl Toko-Ekambi rêve d’un nouveau sacre, d’autant plus que la compétition se joue au Cameroun:  « Nous sommes le pays organisateur mais nous sommes aussi l’une des nations majeures du football africain et l’ambition sera d’aller le plus loin possible et pourquoi pas de gagner, a-t-il déclaré. C’est une compétition majeure, très difficile à gagner. Il y a beaucoup d’équipes qui peuvent l’emporter avec des joueurs évoluant dans les plus grands clubs en Europe. Gagner, ce serait quelque choses de magique. Je l’ai déjà gagnée en 2017 et pourquoi pas une deuxième fois ! » a-t-il soutenu.

Toko-Ekambi garde les pieds sur terre malgré sa progression

Cependant, pourtant determinant dans la qualification des lions indomptables avec son but face aux éléphants de Côte d’ivoire, Karl Toko-Ekambi garde la tête sur les épaules et pense qu’il devra continuer à briller pour être un élément indispensable des lions: «Forcément, en jouant à Lyon, en disputant des Coupes d’Europe, je suis considéré comme quelqu’un d’important dans l’équipe. On regarde beaucoup le championnat français au Cameroun. Dans nos pays, on regarde aussi ce que tu fais en sélection et non pas seulement tes performances en Europe » conclut-il

Lire aussi: 👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − quatre =