Sélections: Aucun sélectionneur ne justifie plus ses choix

Élu en décembre dernier président du comité exécutif de la fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o avait promis une gestion saine du football camerounais. Si en quelques mois, le bilan semble positif pour l’ancien buteur des Lions indomptables, un point noir semble de plus en plus visible aux seins de nos sélections nationales.

Aucun sélectionneur nationale n’a réalisé de conférence presse de publication de liste ces derniers mois

En effet, depuis l’avènement de la nouvelle équipe au siège de la fédération camerounaise de football, on observe uniquement que les publications des listes des sélectionnés aux seins de nos sélections nationales. Nommé Manager sélectionneur nationale des lions indomptables, Rigobert Song n’a réalisé aucune conférence de presse pour justifier ses choix au moment de l’annonce des listes des Lions indomptables. De même pour Gabriel Zabo, qui n’a organisé aucun point de presse pour répondre aux interrogations des journalistes. Un mépris mal vécu par la presse sportive camerounaise toujours pas respectée.

Certains choix des sélections agacent la presse qui n’a toujours pas de reponse

Alors que le Cameroun s’apprête à disputé la coupe d’Afrique des nations féminine de football, le sélectionneur nationale a publié une liste de 26 joueuses sélectionnées. Une erreur terrible faisant spéculer à un cas de corruption a été observée au moment de la publication de cette liste. Quelques choses qu’on aurait pu éviter, si celle-ci avait été annoncée au moment d’un point de presse. De plus les choix de Gabriel Zabo semblent controversé. En effet, la non-sélection de certaines joueuses mérite des explications. Ayant réalisé une saison complète du côté de la Serie A italienne, Augustine Ejangue Siliki ne fera pas partie de l’expédition.

Une non-convocation que le sélectionneur national devrait nous expliquer, lorsqu’on s’aperçoit du niveau de Mambo Lambo et Guiadem très en difficulté face aux Lionnes de la teranga du Sénégal. Ayant promis une gestion du football camerounais, Samuel Eto’o devrait se pencher sur ce cas des conférences presses pour mettre chaque sélectionneur face à ses responsabilités. C’est aussi une de la professionnalisation de nos sélections nationales.

Lire aussi: 👇👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 1 =