Lions indomptables: Moelle Kombi, un frein pour le limogeage de Conceiçao

Alors que la coupe d’Afrique des nations s’est achevé il y a à peine deux jours, des tractations sont entamées dans l’optique de prendre des décisions pour la sélection nationale du Cameroun. Ayant terminé troisième de le compétition, les lions indomptables du Cameroun n’ont pas atteint l’objectif assigné avant le début de la compétition. Ainsi, comme dans ces cas où il y a absence des résultats attendus, les responsabilités sont attribuées au sélectionneur et son encadrement technique.

Samuel Eto’o souhaite changer de manager à la tête des lions indomptables.

De ce fait selon la presse sportive locale, Antonio Conceiçao serait sur un siège éjectable. N’ayant pas respecté le cahier de charge lui etant assigné lors de sa prolongation de contrat en septembre dernier, l’entraîneur des lions indomptables ne ferait plus l’unanimité surtout au niveau de la fédération camerounaise de football.

De plus, alors qu’il lui avait été demandé de garantir la cohésion du groupe, le cas Eric Maxim Choupo-Moting ne viendrait pas apaisé les coeurs du public camerounais qui pousse pour un limogeage du technicien portugais. Selon des medias bien renseignés tels que Afriksportsmagazine, Samuel Eto’o souhaiterait installer un entraîneur d’origine camerounaise à la tête de l’encadrement technique des lions indomptables.

Narcisse Moelle Kombi est pour la continuité d’Antonio Conceiçao

Le nom de Patrick Mboma revient très sérieusement avec insistance d’autant plus qu’il a de bonnes relations avec Samuel avec qui il a formé l’un des duo les plus magistral de la sélection nationale. Cependant vu que le sélectionneur national est rémunéré par l’État du Cameroun, le ministre des sports Narcisse Moelle Kombi ne serait pas favorable au limogeage de Conceiçao. Il a clairement exprimé sa position juste après la compétition:

« (…) Toni Conceiçao doit immédiatement avec ses jeunes poulains couvrir le chantier pour aborder dans un esprit de combativité et de sens conquérant des retours immédiats et futurs notamment le dernier tour des barrages de la coupe du monde Qatar 2022 qui pointe à l’horizon au cours duquel le Cameroun va affronter l’Algérie. Au-delà, il y’a bien sûr la coupe du monde mais il y’a des éliminatoires de la 34e édition de la CAN qui sera pour 2023 l’œuvre de la Côte d’Ivoire. »

Une situation qui complique très certainement la volonté de Samuel Eto’o de changer les choses et donner la chance à long terme à un manager local. Affaire à suivre…

Lire aussi: 👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 5 =