Praïa, sur le chemin d’un mauvais souvenir

Les Lions indomptables du Cameroun affrontent l’équipe nationale du Cap-Vert ce vendredi soir 17h heure de Yaoundé. Ainsi, pour la première fois depuis le 8 septembre 2012, l’equipe nationale du Cameroun se rend à Praïa ou elle s’est manqué et a loupé la can 2013.

Un Cameroun sans Samuel Eto’o à Praia

En effet, le 8 septembre 2012, les Lions indomptables du Cameroun se sont rendu au Cap-Vert pour y jouer la première manche du barrage des qualifications de la coupe d’Afrique des Nations 2013. Dans un atmosphère particulier, l’équipe alors entraîné par Denis Lavagne s’est rendu à Praïa sans sa star et capitaine Samuel Eto’o mis à l’ecart après le fameux problème de Marrakech.

En effet, Après avoir refusé de voyager pour un match amical en Algerie et dirigé une grève pour des problèmes de primes, Samuel Eto’o avait alors été suspendu 15 matchs par sa fédération. Malgré cette absence, les Lions indomptables avaient pourtant tout les armes pour pouvoir obtenir un bon résultat à Praïa. Avec Eric Choupo-Moting, Alex Song et Vincent Aboubakar seul élément actuel présent à Praïa pour ce match et autres, les lions indomptables ce sont inclinés 2-0 compromettant ainsi leurs chances de qualification pour la Can 2013.

Une defaite qui a coûté chère au Cameroun

Une soirée noir qui s’est abattu sur le sol de Yaoundé d’autant plus que cette défaite s’est avéré crucial vu que les lions indomptables du Cameroun n’ont pas pu complètement refaire leur retard à Yaoundé malgré le retour de Samuel Eto’o et une victoire 2-1. Par ailleur, ce samedi soir, ce sera la quatrième fois que nos Lions indomptables affrontent les Cap-verdiens.

Bien que l’avantage est camerounais avec deux victoires, le Cap Vert est tout de même accrocheur car en effet, les Lions indomptables sur les 4 derniers matchs n’ont jamais reussi à inscrire plus de deux buts à cette selection qui possède une victoire. Lors du dernier affrontement à Yaoundé, les deux équipes s’était alors séparées sur un score nul et vierge de 0-0.

Lire aussi: 👇👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × deux =