Lions indomptables: Song ou Eto’o, qui fait les listes?

Pour la première fois de son histoire, le Cameroun va aborder la coupe du monde avec deux anciens joueurs internationaux, de la même génération à la tête de sa fédération (Samuel Eto’o) et de sa sélection nationale (Rigobert Song). Une situation qui suscite plusieurs polémiques autour des Lions indomptables.

Les récents discours de Samuel Eto’o au sein de la tanière n’ont pas dissipé les doutes, sur l’influence de l’ancien attaquant vedette des Lions indomptables et du FC Barcelone, sur le choix des hommes qui viennent en sélection. Les non-convocations de Michaël Ngadeu et surtout d’André Franck Zambo-Anguissa (Pour le match amicales contre L’Ouzbékistan et la Corée) qui pour certains n’aurait pas de bon rapport avec Samuel Eto’o, serait la goutte d’eau versée dans de l’huile chaude et aurait attiré de vives critiques en l’encontre du président de la FÉCAFOOT.

Idrissou accuse Samuel Eto’o de faire les listes à la place de Rigobert Song

Pour Mohammadou Idrissou, ce n’est pas sélectionneur national du Cameroun, Rigobert Song qui fait les listes des joueurs sélectionnés, mais bien Samuel Eto’o: « Moi, et je ne suis pas le seul, je suis persuadé que c’est Eto’o qui fait les listes, que c’est surtout Sébastien Migné, l’adjoint, qui s’occupe de la partie tactique, de la préparation des séances et que Rigo est là pour motiver les joueurs, mais qu’il ne décide pas grand-chose » a-t-il introduit à quelques jours de la publication de liste des 26 Lions qui iront au Qatar.

Il appelle au président de la Fédération d prendre de façon officielle les rênes de l’équipe

Ensuite, l’ancien coéquipier de Samuel Eto’o et de Rigobert Song a insisté sur sa pensée de l’impact de Samuel qui devrait selon lui, directement prendre la charge de l’équipe: « Comme Samuel se mêle de tout, autant qu’il aille au bout de sa logique : qu’il entraîne directement l’équipe. Car si Song est viré à un moment ou à un autre, vous ne pouvez pas mettre à sa place un jeune coach, qui n’aura pas les mains libres. Soit ils choisissent un ancien qui connaît parfaitement le Cameroun et l’Afrique, genre Claude Le Roy, soit Samuel s’occupe de tout. À un moment, il faut être clair » pour conclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 5 =