Les phrases clés de Samuel Eto’o lors de la présentation de son projet

novembre 19, 2021 Par Steve Wilfried Yomba 0

Après avoir déposé sa candidature au siège de la fédération camerounaise de football jeudi dernier, Samuel Eto’o a présenté le programme de son mandat à la tête de la fédération camerounaise de football. Au cour de cette présentation diffusée sur plusieurs canaux, le meilleur buteur de l’histoire des lions a utilisé des phrases fortes qui démontrent son engagement.

“La lumière dans ma vie est venu de Roger Milla”

Connu pour être l’un des meilleurs joueurs de tout les temps, tout n’étaient pas gagnés d’avance pour Samuel Eto’o. Né à Mvog-ada pas loin de la prison centrale de Nkondengui, le meilleur buteur de l’histoire des coupes d’Afrique des nations a grandi à Newbell cette fois-ci proche de la prison centrale de Douala. Son avenir semblait plus proche des prisons que d’une vie radieuse. Seulement, contrairement aux autres, la lumière est venu de Roger Milla qui a détourné son attention et l’a fait rêver de devenir ce qu’il est aujourd’hui. Ainsi connaissant les difficultés du football camerounais à sortir des talents ces dernières années afin de faire rêver des générations futurs, Samuel Eto’o s’engage à relancer cette identité afin que plusieurs autres Samuel Eto’o, André Onana pour ne citer que ceux la aie la chance d’illuminer la vie des autres.

“Je suis prêt à donner ma vie pour ce pays”

Ancien international camerounais, Samuel Eto’o a évolué dans l’une pour ne pas dire la meilleure génération de l’histoire des lions indomptables du Cameroun. Une époque où le mot d’ordre était l’honneur de la patrie. Avec les différents problèmes présents dans le football camerounais, cette autre identité semble perdu. Ayant été toujours compétitif dans l’ensemble de sa carrière, il souhaite redorer le blason Cameroun en centrant l’un des grands axes de son programme sur la compétitivité. C’est d’ailleurs son cinquième chantier sur le projet redonner sa grandeur au football camerounais.

“Je suis sûr qu’après mes 4 premiers années vous me demanderez de continuer”

Souhaitant briguer un mandat de quatre ans, Samuel Eto’o a présenté un vaste projet avec cinq grand chantiers. Si le plus complexe dans un projet est sa réalisation, Samuel Eto’o reste sûr de lui comme lors de son arrivée à 16 ans au Réal Madrid. Il en fait la promesse de reussir et pense qu’à l’issue de ses quatres premières années, il aura assez seduit pour continuer. Rendez vous donc le 11 Décembre prochain pour l’assaut final et le vote du président du comité exécutif de la fédération camerounaise de football.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Enable Notifications    OK No thanks