Guibaï Gatama reconnaît tout de même les succès de Samuel Eto’o

Menant une lutte idéologique avec Samuel Eto’o, Guibaï Gatama a perdu sa position au sein du comité exécutif de la fédération camerounaise de football.

Pour Guibaï Gatama le choix de Samuel Eto’o de nommer Rigobert Song à la tête des Lions a porté ses fruits

Alors qu’il prévoit attaquer l’assemblée générale de la fédération qui a voté à l’unanimité pour sa radiation, le délégué fédéral de la région du Nord a tout de même gardé son sang froid en evoquant les changements initiés par Samuel Eto’o pendant ses premiers mois à la tête de la Fécafoot. Interrogé sur l’évaluation et les succès de l’ancienne star du FC Barcelone, depuis sa prise de fonction de l’instance fétière du football camerounais, Guibaï Gatama reconnait que: « Samuel Eto’o a tout de même obtenu certains succès, la qualification pour la Coupe du monde 2022, un mois après avoir nommé Rigobert Song, la bonne organisation des championnats professionnels, il s’est également démené pour que la CAN ait bien lieu aux dates prévues en janvier et février derniers… »

“Samuel Eto’o veut avoir la main mise sur les sélections nationales surtout les A”

Ensuite, le natif du septentrion a aussi valorisé le choix de Samuel Eto’o de changer de sélectionneur à quelques mois du match crucial à Blida: « Changer de sélectionneur un mois avant la double confrontation avec l’Algérie, en remplaçant Antonio Conceição, qui avait plutôt fait du bon travail, par Rigobert Song, c’était risqué. Ça a marché, et tant mieux. » Par ailleurs, il a tenu à nuancer et donner les véritable motivation de Samuel Eto’o sur ce choix qui risqué: « Mais au Cameroun, beaucoup de gens ont compris que Samuel Eto’o veut avoir la main sur les sélections nationales, et surtout l’équipe A, notamment pour le choix des joueurs. Et que c’est Sébastien Migné, l’adjoint, qui fait presque tout le travail tactique. », a-t-il confié.

Enfin, Guibaï Gatama a évoqué les avancées du championnat local sans toute fois omettre de rappeler, qu’il y a toujours un manque d’affluence dans les stades, mais aussi, un manque de nouveaux sponsors comme l’avait promis l’ex-vedette des Lions indomptables.

Lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 − deux =