» Belmadi doit admettre que le Cameroun est superieur à sa nation »

Depuis l’élimination de l’Algérie par les lions indomptables du Cameroun, Djamel Belmadi semble avoir perdu la raison. Pour une defaite arrivée dans les derniers instants le 29 Mars dernier au stade Moustapha Tchaker de Blida, l’entraineur algerien veut tout mettre au crédit de l’arbitrage.

Dans une rencontre dirigé par Bakary Gassama, sélectionné pour officier en coupe du monde, les Algériens étaient qualifiés à deux minutes de la fin grâce à un but d’Islam Slimani. Un manque de concentration de la défense algerienne a anéanti les espoirs du peuple vert. Karl Toko-Ekambi a installé la climatisation dans un stade Moustapha Tchaker pourtant bouillant à cet instant.

Très en colère compte tenu du résultat, la majeure partie tu peuple algériens met cette défaite au crédit de l’arbitre Gambien. Dans une sortie médiatique sur FAF TV, Djamel Belmadi a ajouté une nouvelle couche à l’affaire. Il a une nouvelle fois critiqué Bakary Gassama et surtout ajouté la possibilité que le match ait été faussé par la fédération camerounaise de football (fécafoot).

Par conséquent, si la fecafoot ménace de traduire la FAF et Belmadi à la commission d’éthique de la FIFA, Patrick Mboma n’a pas été tendre avec Djamel Belmadi. Pour l’ancien buteur des lions indomptables: « Monsieur Gassama est gambien. Son pays n’avait donc aucune chance de se qualifier à cette coupe du monde. Quand on parle de compl0t, ce n’est pas Gassama que Belmadi vise, mais le Cameroun. Mais qu’est ce que Gassama gagne a éliminer l’Algérie ? Qu’il [Belmadi,ndlr] admette que le Cameroun est une nation supérieure à la sienne en matière de football » a t-il déclaré. Pour rappel, les lions indomptables évolueront dans la Groupe G de la coupe du monde Qatar 2022. Aux côtés du Brésil la suisse et la Serbie, ils tenteront une nouvelle fois d’écrire l’histoire.

Lire aussi: 👇👇👇👇👇

(6 commentaires)

  1. Décidément, l’arbitrage africain n’arrive pas à se débarrasser de ses vieux démons et continue de fausser les matchs des différentes compétitions continentales au grand dam des puristes.
    Récemment, l’arbitre Bakary Gassama a commis de graves erreurs lors de la grande explication mondialiste entre les Fennecs et les Lions Indomptables en accordant notamment un premier but camerounais entaché d’une faute sur un défenseur algérien.
    Les algériens ont beau crier au scandale mais l’instance faitière du football africain n’a pas jugé judicieux de suspendre l’arbitre gambien qui continue d’officier des matchs sur le continent

  2. Décidément, l’arbitrage africain n’arrive pas à se débarrasser de ses vieux démons et continue de fausser les matchs des différentes compétitions continentales au grand dam des puristes.

    Récemment, l’arbitre Bakary Gassama a commis de graves erreurs lors de la grande explication mondialiste entre les « Fennecs » et les « Lions Indomptables », en accordant notamment un premier but camerounais entaché d’une faute sur un défenseur algérien.

    Les algériens ont beau crier au scandale, mais l’instance faitière du football africain n’a pas jugé judicieux de suspendre l’arbitre gambien qui continue d’officier des matchs sur le continent.

  3. Récemment, l’arbitre Bakary Gassama a commis de graves erreurs lors de la grande explication mondialiste entre les « Fennecs » et les « Lions Indomptables », en accordant notamment un premier but camerounais entaché d’une faute sur un défenseur algérien.

  4. Décidément, l’arbitrage africain n’arrive pas à se débarrasser de ses vieux démons et continue de fausser les matchs des différentes compétitions continentales au grand dam des puristes.

    Récemment, l’arbitre Bakary Gassama a commis de graves erreurs lors de la grande explication mondialiste entre les « Fennecs » et les « Lions Indomptables », en accordant notamment un premier but camerounais entaché d’une faute sur un défenseur algérien.

    Les algériens ont beau crier au scandale, mais l’instance faitière du football africain n’a pas jugé judicieux de suspendre l’arbitre gambien qui continue d’officier des matchs sur le continent.

  5. Vous avez toute a fait raison le Cameroun est supérieur à l’Algérie dans la corruption des arbitres depuis l’époque de Issa Hayatou a aujourd’hui avec Samuel Eto’o

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 20 =