Samuel Eto’o félicite le gouvernement du Cameroun et prévient Diouf

En tourné sur l’ensemble du territoire national dans l’optique de toucher du doigt les différents infrastructures sportives, le secrétaire général à la présidence de la république s’est armé d’un ensemble d’ancienne gloire des lions indomptables du Cameroun. Ainsi, on a pu voir Bell Joseph Antoine, Roger Milla, Samuel Eto’o, Rigobert Song, Patrick Mboma, Alioum Boukar… dans cette délégation.

El-Hadj Diouf envieux de ce que le gouvernement camerounais a offert à sa jeunesse

Pour les accompagner divers autres personnalités du football africain et des médias locaux et internationaux sont eux aussi présents. Et c’est en la qualité d’inviter que El-Hadj Diouf grand rival et surtout ami des anciennes gloires de la génération 2000 est présent. Invité à donner son point de vu sur la qualité du Stade Japoma, le vice champion d’Afrique 2002 avec les lions du Sénégal s’est montré envieux: « Cette endroit est magnifique, très magnifique, rien à dire. Ce qu’il faut retenir, c’est la jeunesse, aujourd’hui la balle est dans le camp de la jeunesse. Je pense que quand on a un gouvernement qui accompagne sa jeunesse on peut plus rien dire. Tout ce qu’on leur demande, tout ce qu’on espère c’est que l’équipe du Cameroun aura beaucoup de victoire ici et c’est ça le plus important » a martelé l’ancien joueur de Liverpool vêtu en maillot des lions.

Samuel Eto’o félicite le gouvernement et prévient Diouf du succès des lions indomptables au soir du 6 Février

Samuel Eto’o a aussi été invité à donner son point de vu sur la qualité du studio TV du Stade de Japoma. Ainsi, pas surpris de l’infrastructure et félicitant le gouvernement camerounais, le meilleur buteur de l’histoire des coupe d’Afrique des nations n’a tout de même pas perdu son franc-parler. Il a tenu a prévenir El-Hadj Diouf du succès du Cameroun au soir du 6 février: « Vous posez la question à un convaincu, j’ai eu l’immense honneur de visiter ce stade avant certains. El-Hadj je suis plutôt content de t’entendre dire ces bonnes choses de nos installations. Je profiterais juste pour dire à nos frères qui n’ont pas le plaisir et l’honneur que nous avons de visiter ces installations et qui sont très loin du Cameroun, Chers frère, il faut qu’on soit fière de ce que l’on a » introduit-il.

Avant de continueren disant:« Ce que nous footballeur nous avons souvent demandé à notre gouvernement c’est d’avoir ces installations et mais aînés ne diront pas le contraire. J’ai eu de très belle victoire, nous avons eu de très belles victoires. Ça c’est notre première victoire. Je suis convaincu même comme mon frère El-Hadj ne sera pas d’accord que mes frères, mes enfants pour certains gagneront avec ces infrastructures et nous les souhaitons qu’au soir du 6 Février, ils seront champions. Félicitations encore à nos parents » pour conclure. Après Douala où la visite à débuté, la délégation conduite par Ferdinand Ngo Ngo et le ministre Philippe Mbarga Mboa se rend à Bafoussam.

Lire aussi: 👇👇👇👇

L’ajout d’un flux RSS à la page d’accueil de ce site n’est pas pris en charge, car cela pourrait créer une boucle ralentissant votre site. Essayez d’utiliser un autre bloc, comme le bloc Derniers articles, pour obtenir la liste des articles de ce site.

Téléchargez notre application android de Camerfoot-Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + neuf =