Roger Milla fait une autre doléance au Chef de l’État.

Avec plusieurs autres lions indomptables dont Samuel Eto’o, Patrick Mboma, Bell Joseph Antoine, Roger Milla est en tournée dans une délégation conduite par le SG à la présidence de la république pour visite au sein des infrastructures cadre d’accueil de la prochaine coupe d’Afrique des nations. Ainsi, l’ambassadeur Itinérant en a profité pour faire une doléance au Chef de l’État sur le Complexe Japoma de Douala construit dans son Village.

Roger Milla souhaite que le Stade Japoma porte son nom

En effet, si divers médias locaux faisaient état d’une demande adressé par le seule joueur africain présent dans un 11 type de coupe du monde au secrétaire général à la présidence, les propos du principal intéressé ont filtré. Lors de l’arrivée des différents acteurs de la visite, il a fait part don son ambition de voir le tout nouveau complexe de Japoma porté son nom avant la prochaine coupe d’Afrique des nations:

« Je vous souhaite à tous la bienvenue à Japoma, la capitale du Canton Bakoko. Japoma, c’est mon village, le quartier de mon père est juste à côté. Je dis merci au président Paul Biya parce qu’il a fait de moi Ambassadeur itinérant à la fin de ma carrière de joueur. Ensuite, il a construit ici à Japoma, ce magnifique bijou. Maintenant, je demande au ministre d’État, Secrétaire général à la présidence de la république, s’il peut aller dire ou intercéder auprès du Chef de l’État pour que ce stade porte le nom de Roger Milla avant le début de la CAN. C’est aussi le souhait de tout le village. Ce n’est pas une obligation, c’est une doléance que nous demandons » a-t-il déclaré.

Il a fait cette doléance devant l’un des plus proches collaborateurs de S. E Paul Biya

Une nouvelle demande qui tombera cette fois-ci directement dans les oreilles du chef de l’État, car elle a été faite devant Ferdinand Ngo Ngo Secrétaire général à la présidence de la république considérée comme l’un de ses plus proches collaborateurs.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Samuel Eto’o félicite le gouvernement du Cameroun et prévient Diouf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + dix =