Samuel Eto’o et la fameuse clause confidentialité

Le 11 décembre dernier, Samuel Eto’o a été élu président de la Fédération camerounaise de football. Bien avant cette élection, l’ancienne star et capitaine des Lions indomptables avaient un projet bien défini avec pour véritable mot d’ordre la transparence dans la gestion des fonds du football camerounais.

Cependant, bien que les avancées sont visibles dans le football camerounais et que sur le terrain, les résultats dans l’organisation du football local et de la sélection nationale parlent pour Samuel Eto’o dans sa quête à redonner au football camerounais sa grandeur, certaines tâches noirs suscitent de nombreuses interrogations sur la gestion de notre fédération. La fameuse clause de confidentialité dans pratiquement tout les contrats signés par la Fécafoot de Samuel Eto’o inquiète.

En tant que joueur, Samuel Eto’o a toujours souhaité la déclaration des chiffres de tout les contrats

Alors qu’il faisait carrière en tant que joueur vedette de la sélection nationale, Samuel Eto’o a longtemps contesté les chiffres avancés par l’exécutif en charge de la gestion du football camerounais à ces moments là. Alors que Puma versait pratiquement 4 Milliard par saison à la fédération ivoirienne, Samuel Eto’o avait emis des doutes sur les 1,2 Milliards déclarés par la fédération camerounaise de football sous Iya Mohamed, jugeant que le Cameroun méritait bien mieux que ça. Il demandait de la transparence dans la gestion des fonds alloués au football camerounais.

Aujourd’hui dirigeant, une clause de confidentialité sur les chiffres apparaît dans les gros contrats de la fécafoot

Pourtant, aujourd’hui de l’autre côté du mur en tant que président de la Fécafoot, on voit un Samuel Eto’o qui fait bien pire en terme de déclaration des chiffres des contrats, que ses prédécesseurs. Pour cause, cette fameuse clause de confidentialité introduite dans pratiquement tout les contrats entre la fédération camerounaise de football et divers sponsors. Personne n’a la capacité de dire combien MTN Cameroun verse à la fédération pour le sponsoring du championnat professionnel du Cameroun. Après MTN, la fédération camerounaise de football vient de signer avec l’équipementier One All Sports pour habiller les differentes sélections du Cameroun.

Bien que divers clauses du contrat telles que l’apport d’un bus VIP aux Lions indomptables, l’octroi chaque années des équipements à toute les sélections et la mise en vente des équipements à un prix raisonnable aux fans des Lions, on ne saura pas la valeur de l’enveloppe que versera One All Sports à la Fécafoot chaque année selon le communiqué de la fécafoot. Une situation que Samuel Eto’o n’aurait certainement pas toléré en tant que joueur. Depuis qu’il dirige la fédération camerounaise de football, on doit désormais croire en sa gestion sous parole.

Du jamais vu lorsqu’on sait que les grosses fédération telles que le Brésil, la France où encore l’Angleterre divulguent les clauses de ces types de contrat. Au Cameroun, avec Samuel Eto’o, on se contentera de savoir sous parole que ce fameux contrat qui fait tant parler représente le plus lucratif de l’histoire de la Fécafoot.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × 3 =