Sponsorisé

Rigobert Song n’a pas compris l’attitude de Paul Leguen en 2009

juillet 1, 2021 Par Steve Wilfried Yomba 0

Alors capitaine des lions indomptables du Cameroun depuis 1998 avec le départ de François Omam Biyick, Rigobert Song a vu son capitanat retiré sans explication par Paul Leguen en 2009. Invité sur le plateau de l’association des journalistes sportifs du littoral, l’ex-capitaine des lions indomptables a parlé de la gestion de cette affaire qui aurait créé un atmosphère délétère dans la tanière des lions indomptables.

Les faits de la question de Capitanat entre Rigobert Song et Samuel Eto’o

Paul Leguen a été nommé à la tête des lions indomptables du Cameroun en 2009 pour une mission commando où il fallait gagner toute les rencontres qualificatives pour aller au mondial sud-africain 2010. Arrivée au Cameroun comme un héros, le Technicien français prends des decisions fortes dont l’une d’entre elle est de placer Rigobert Song sur le banc au détriment de Sébastien Bassong. De plus, alors passé Remplaçant, Paul Leguen décide de sauter Geremi Njitap premier vice Capitaine pour alors donner le Brassard à Samuel Eto’o deuxième vice-capitaine. Une situation qui immédiatement n’a pas créé d’amalgame compte tenu de l’Urgence des résultats mais, a fait beaucoup parlé après les qualifications.

En effet, avec Samuel Eto’o comme capitaine, le Cameroun reussi à passer pour le mondial et la Can. Cependant, après les qualification, la tension commence à monter et l’etat d’esprit dans la tanière semble affecté jusqu’au mondial où avec des bagarres internes le Cameroun ressort avec 0 point et surtout d’énormes problèmes d’égo naissent dans la tanière. Invité par l’association des journalistes sportifs du Littoral pour une interview, Rigobert Song a évoqué cette gestion du capitanat qui pour lui a detruit la dynamique et l’unité dans la tanière.

Rigobert Song a pensé dans un premier temps à son coup de tête dans un duel aérien avec Leguen



Ainsi Rigobert Song qui a été ancien joueur de Metz dit s’être posé la question de savoir si Paul Leguen (ex-joueur du PSG) n’avait pas oublié le coup de tête qu’il lui avait asséné pendant un duel aérien d’un match de ligue 1. Le champion d’Afrique 2000 et 2002 estime que cette façon de faire de le GUEN a détruit le groupe, et cassé un état d’esprit , qui était d’ailleurs l’une des grandes forces de la génération 2000-2002. Par ailleurs Song a souligné qu’il n’a jamais mis sur pied une rébellion dans le groupe comme beaucoup de personne ont essayé de le faire croire. Il reconnait Néanmoins que son silence face à cette situation d’atteinte à sa personne a créé un malaise interne au sein de la tanière.

De plus, le sélectionneur des lions Espoirs affirme que cette attitude de Leguen un comportement chez les lions qui consistait à créer un environnement où les jeunes devaient d’abord respecter les aînés et se battre afin de gagner leurs places dans le groupe. Enfin il pense que jusqu’à présent la nouvelle génération manque ses repères là qui ont fait des lions indomptables une équipe redoutable dans la première décennie des années 2000.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Mbappe a une attitude typique camerounaise pour un Journaliste

Anguissa monte au créneau pour Conceiçao qui joue une prolongation