Connect with us

Actualités

Can 2023 : Pour l’entraineur du Burundi, le Cameroun ira loin si…

Éliminé par le Cameroun au Stade Roumdé-Adjia de Garoua, lors de la dernère journée des éliminatoires de la Can 2023, l’entraineur du Burundi pense que le Cameroun ira loin, mais à une condition.


André Onana, Bryan Mbeumo, Christopher Wooh, Vincent Aboubakar et leurs partenaires des Lions indomptables ont brisé le rêve des Burundais de participer à la deuxième CAN de leur histoire. Pourtant, les Hirondelles ont eu les armes, pour mettre en mal cette sélection camerounaise. En effet, en première période, ils se sont créés plusieurs grosses occasions, mais ont fait face au mur André Onana. Des situations que regrettent leur sélectionneur : « J’avais dit à mes joueurs qu’on joue contre une équipe qui corrige les erreurs des adversaires. Si le Cameroun avait nos occasions en première mi-temps, il les aurait mis au fond. Je suis satisfait de ce que les joueurs ont donné malgré la défaite » a déclaré Etienne Ndayiragige

Alors qu’il a semblé arrogant à la conférence de presse d’avant match de Lundi, le sélectionneur du Burundi a reconnu la superiorité de Rigobert Song en fin de partie :  » J’ai mis en place une équation, mais on a vu que mon grand frère a aussi travaillé. Voila le resultat. » a-t-il expliqué. Par ailleurs, Etienne Ndayiragige a évoqué la participation des Lions indomptables à la Can 2023.

S’il a demandé au Camerounais, et surtout à la presse de soutenir son entraineur, il a aussi donné les ingrédient d’une bonne participation des Lions indomptables à la compétion : « Pour ce qui est de la CAN en Côte d’Ivoire, tout dépendra de la continuité du travail. J’ai regardé les deux matchs du Cameroun contre la Namibie ; ça manquait de concentration. La prestation du Cameroun en Côte d’Ivoire va dépendre de la continuité du travail. Il faut avoir confiance en ces joueurs et les pousser. Il faut saluer le travail qu’ils font. Le Cameroun ira loin si le travail continue » a-t-il conclu.

More in Actualités

P