Connect with us

Actualités

Cameroun – Burundi : Un retour héroïque d’André Onana qui qualifie pratiquement les Lions

Les Lions indomptables du Cameroun se sont qualifiés pour la Coupe d’Afrique des Nations. Grâce à leur victoire (3-0) face au Burundi, la bande à Rigobert Song a validé son ticket pour Côte d’ivoire 2023.


Mais pourtant, on a frolé la catastrophe ce mardi soir au Stade Roumdé-Adjia de Garoua. À la surprise générale, alors qu’on attendait, à la grande majorité, une équipe défensive du Burundi, les intambas décident malgré leur 3-5-2 de pousser le bloc équipe médian. Un système qui etouffe les Lions indomptables, qui avec le 4-4-2 concorté par Rigobert Song semblent en difficulté. Crispés et certainement effrayés par le risque de l’enjeu de cette rencontre, Karl Toko-Ekambi et ses partenaires repètent les erreurs. Les Lions exposent alors portier de Manchester United en première période.

Le Cameroun concède plusieurs occasions franches. André Onana enfile alors le costume des grandes soirées, où on l’a souvent observé la saison dernière en Ligue des champions. Le gardien le plus cher de l’histoire du football africain réalise alors 5 arrêts ultra décisifs dans cette première période où les Lions indomptables ont souffert. Il rend ainsi héroïque son retour en sélection, et démontre qu’il est certainement  l’un des meilleurs, pour ne pas dire le meilleur monde à cette position. Encore plus lorsqu’il y a un grand enjeu.

Du retour des vestiaires, le Cameroun est alors aidé par le coup du sort. L’asect spirituel mis en avant par Rigobert Song à la veille de la partie fait défaut aux Burundais. Pour son premier ballon dans la surface, Christophe commet l’irréparable. Le defenseur centrale rate sa remise pour son gardien. Bryan Mbeumo en profite et ouvre le score pour le Cameroun. Les Lions indomptable mène donc (1-0), alors qu’on joue la 36ème seconde de la deuxième période.

Un véritable coup de massue sur la tête des Burundais qui perdent aussi beaucoup sur le plan mental. À la 53e minute, Vincent Aboubakar se loupe seul devant les buts, sur un centre de Bryan Mbeumo. On comprend alors que les Burundais y sont, mais plus avec la même concentration. Sur un corner frappé par Karl Toko-Ekambi, Christopher Wooh fait le break pour les Lions indomptables à la 59e minute (2-0). Le joueur du stade Rennais qui lui aussi a livré une solide performance inscrit son premier but en sélection.

Les Lions indomptables controlent le reste de la partie avec beaucoup d’expérience. En toute fin de match, la défense burundaise offre un autre cadeau à l’attaque camerounaise. Nicolas Brice Moumi Ngamaleu entré en jeu quelques secondes plus tôt en profite et sert Vincent Aboubakar qui cloture la partie (3-0, 94e). Le Cameroun s’impose donc sur ce score large, mais peut surtout remercier André Onana, qui grâce a ses parades de la première période, a maintenu son équipe en vie. Les Lions indomptables seront donc à Abidjan entre le 13 janvier et le 11 février prochain pour la 34ème édition de la CAN 2023.

More in Actualités

P