Fecafoot: Pour Samuel Eto’o, le projet est plus important que le mandat

L’élection à la présidence de la fédération camerounaise de football approche de plus en plus. Longtemps annoncé comme candidat à la tête de l’instance fédérale du football camerounais, Samuel Eto’o a repondu pour la toute première fois à la question liée au sujet. Ainsi, pour le meilleur buteur de l’histoire des lions indomptables le projet est plus important que le mandat pour redorer le blason du football camerounais.

« Le football camerounais doit être bien dirigé de manière transparente »

Samuel Eto’o a parlé pour la toute première fois de l’actualité vis-à-vis de l’élection présidentielle à la tête de la fédération camerounaise de football. Alors qu’il est annoncé par plusieurs médias comme candidat à la tête de la Fecafoot l’ex-capitaine des lions indomptables souhaite faire part de sa décision au moment opportun: « Chaque chose en son temps, mais le moment venu, je vois donnerai ma position de manière officielle. Le plus important aujourd’hui, c’est de se dire que le football camerounais doit se jouer, le football camerounais doit être bien dirigé et de manière transparente. Nous devons savoir que tout ce que le football camerounais produit, appartient à toutes ces grandes familles du football «  a t’il déclaré au micro de Gazatti237.

 » Qu’ils ne se disent pas qu’ils ont un mandat pour rester là sans projet »

De plus, Samuel Eto’o a évoqué la situation actuelle du football local et pour lui beaucoup de chose sont à revoir et des chose bien plus important que la légitimité et dans ce sens, il explique qu« il est inadmissible de voir peut être certains joueurs qui ont des difficultés ne serait-ce qu’à pouvoir prendre du plaisir dans ce qu’il aiment le plus faire, il faut trouver les moyens de pouvoir réorganiser tout ça et puis que le débat soit au niveau des projets et que ces projets soient assumés et réalisés surtout. Je pense que les petites guéguerres des uns et des autres, des hommes, ne nous font pas avancer, ne font pas avancer le football camerounais et il faut que les gens sachent que le football n’appartient pas à une ou deux personnes. »

Enfin, le meilleur buteur de l’histoire de la coupe d’Afrique des nations insiste sur la particularité du projet qui selon lui doit prendre le devant sur le mandat: « Si on va dans la légitimité, je pense que certains sont plus légitimes que les autres. Quand il s’agit d’un sport qui nous concerne tous, il faut vraiment que les gens soient mesurés, qu’ils reprennent leurs esprits et qu’ils ne se disent pas qu’ils ont un mandat pour rester là, sans projets. Il s’agit d’un projet et il faudrait qu’il soit mesuré a déclaré Samuel Eto’o pour conclure.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Bassogog: “Tout le monde veut jouer une coupe du monde”

Abdouraman détruit le président de la FIFA Gianni Infantino

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + neuf =