Elite One: Salaire minimum des joueurs fixé à 400 000 Fcfa en 2025?

La fédération camerounaise de football organise un atelier d’échange avec les journalistes sportifs depuis samedi. Franck Happy en profité pour donner un point de presse centré sur l’organisation du football professionnel au Cameroun d’ici 2025.

Actuelle directeur du développement du football au sein de la Fécafoot, l’ancien président de l’Union de douala a fait des révélations intéressantes sur ce que prévoit la mandature de Samuel Eto’o: “Après la saison de transition à 38 clubs, la fédération camerounaise de football veut deboucher sur l’organisation d’un championnat à 16 clubs d’ici 2025” a-t-il déclaré. De plus, l’amélioration des conditions de vie des acteurs semblent être une des plus grandes priorités de Samuel Eto’o. Ainsi, tout passe par cette réduction de club au niveau du plus haut échelon du football national.

L’objectif est de gonfler les subventions des clubs au niveau de l’Elite et augmenter le salaire minimum d’un footballeur professionnel au Cameroun: “Le salaire minimum sera de 400 000 FCFA en 2025. Les clubs devront respecter les cahiers de charges. Il vont bénéficier d’un accompagnement de la fédération dans un premier temps. Mais à long terme, ils devront très rapidement adopter un modèle économique viable afin de devenir autonome financièrement” a expliqué l’ancien président des nassaras Gamakaï.

Le salaire minimum actuel en première division est fixé à 100 000 FCFA. Ces révélations nous demontrent que la fédération camerounaise de football souhaiterait le multiplier par quatre (04) d’ici 2025. Esperons que Samuel Eto’o ira au bout de son mandat malgré les multiples attaques au Tribunal Arbitrale du Sport (TAS).

Lire aussi: 👇👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 + neuf =