Connect with us

Actualités

Patrice Motsepe sur l’enquête sur Samuel Eto’o : « Personne n’est au dessus de la loi »

Samuel Eto’o est au centre d’une enquête de la Confédération Africaine de Football, pour des accusations de trucage de match et de trafic d’influence dans le football camerounais. Le président de la confédération africaine de football Patric Motsepe l’a confirmé dans une interview sur France 24.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

C’est avec respect de la légende qu’il a été, que Patrice Motsepe a évoqué l’enquête ouverte de la confédération Africaine de Football sur l’un des plus grands footballeur, si ce n’est le plus grand Samuel Eto’o. Interrogé sur l’affaire, le boss du football africain, a donné son point de vu : « Personne, à commencer par moi, n’est au-dessus de la loi », a-t-il clamé, en affirmant que l’enquête est menée selon les règles de la CAF et dans le respect de la présomption d’innocence.

« Il faut considérer ces allégations non seulement à Samuel Eto’o », dit-il, mais par rapport à d’autres et l’aspect critique c’est que du point de vue de la Caf, « nous devons enquêter sur chaque plainte, chaque accusation et chaque allégation. Nous devons le faire de manière éthique en conformité avec les principes mondiaux à savoir la présomption d’innocence. Personne, moi le premier en tant que président de la Caf, personne n’est au-dessus de la loi », a poursuivi Patrice Motsepe.

Alors que ces derniers jours, les rumeurs font état que Samuel Eto’o aurait été entendu dans le cadre de cette enquête, Patrice Motsepe explique que les décisions de l’enquête seront prises dans les règles de l’art et de l’éthique de la CAF et la FIFA. « J’ai beaucoup de respect pour ce qu’il a accompli en tant que footballeur, mais nul ne doit être au-dessus de la loi, moi le premier, il ne s’agit pas seulement du football africain, mais de l’éthique dans le football. La décision doit être pise en conformité avec les lois de la Caf et de la Fifa », a-t-il expliqué.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

Pour rappel, Samuel Eto’o a été entendu le 17 avril 2024, au siège de la Caf au Caire. Ceci, pour cette sombre affaire de trucage de match dans le football local professionnel, du Cameroun. Le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe d’Afrique des Nations, aujlurd’hui président de la FECAFOOT est soupçonné d’avoir favorisé la montée de certaines équipes du championnat camerounais d’Elite Two (Ligue 2) en première division Elite One. Les soupçons portent particulièrement sur le Victoria United Football Club, qui est aujourd’hui champion de la saison 2023-2024, et dont le président, Valentin Nkwain, est un proche de Samuel Eto’o. Dans un communiqué publié le 9 août 2023, la CAF avait annoncé l’ouverture d’une enquête, après avoir été alertée par différentes parties prenantes du football camerounais.

Pour le moment, la CAF n’a pas tranché sur le sujet. Le président de la FECAFOOT est quant à lui, actuellement en France pour un match de charité. Samuel Eto’o enfilera le maillot du Variétés Club de France ce mercredi pour la bonne cause. Le match est organisé au profit de l’opération « Pièces Jaunes ». Une rencontre qui implique le président de la Republique de France Emmanuel Macron et de nombreuses personnalités telles que Fally Ipupa, Didier Drogba, Wilfrid Mbappé ou encore Ciryl Gane…

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Actualités

P