Samuel Eto’o et la Fécafoot pensent aux centres de formation

Si dans le communiqué signé ce vendredi par la fédération camerounaise de football, le salaire minimum représente l’attraction et une satisfaction, il faudra noter que le dernier paragraphe démontre que l’exécutif fédérale dirigé par Samuel Eto’o n’oublie personne et pense aux clubs amateurs et centres de formation.

En effet, tout le monde pourra désormais profiter du dur labeur car compte tenu de l’ancien modèle, plusieurs centres de formation où clubs amateurs ne benificiaient parfois pas de la formation qu’ils avaient procuré à certains jeunes joueurs. Pour palier à ce point noir, la fécafoot a décidé: “Nous vous rappelons que lorsqu’un joueur est enregistré pour la première fois en tant que professionnel, le club pour lequel le Joueur est enregistré est tenu de payer l’indemnité de préformation dans un délai de trente Jours à tous les clubs auprès desquels le Joueur avait été enregistré. Cf art 3 annexe 2 du Règlement du Statut et du Transferts des Joueurs des Clubs Affiliés à la FECAFOOT”

Une décision salutaire qui permettra à ces centres de formation affiliés où clubs amateurs de pouvoir désormais avoir de quoi se mettre sous la dent.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept + treize =