Connect with us

Actualités

Henry Njalla Quan détruit à nouveau Samuel Eto’o

Alors que nous sommes rendus à la fin de semaine sans qu’on ne parle de Samuel Eto’o, Henry  Njalla Quan a refait surface. L’ex-quatrième vice-président de la Fécafoot a à nouveau évoqué le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables.


En effet, le président héritier de la Njalla Quan Sport Academy, Henry Njalla Quan a été invité ce dimanche sur de STV face à l’actu. Il a de nouveau évoqué la gestion de la fédération Camerounaise de Football et son implication il a également déclaré qu’il avait un salaire de 800 000 FCFA et n’avait pas de bureau à Tsinga. Voici quelques morceaux choisis de ses prises de parole.

« J’ai regardé le projet de Samuel Eto’o, et j’ai accepté sans condition. J’ai soutenu le projet, pas l’homme. Si ce n’était que l’homme, je ne l’aurais jamais soutenu, quand on sait quel est son passé. Comme joueur, on ne peut rien lui reprocher. Mais comme quelqu’un qui a eu des responsabilités, qui a été capitaine, on a vu ses limites. Avec lui, on a été deux fois à la coupe du monde, on est rentré avec zéro point ».

« Je n’avais jamais vu Samuel Eto’o dans ma vie. On avait jamais parlé au téléphone. J’ai mis également mon image et ma crédibilité devant (…) En tant que joueur je n’ai rien à reprocher à Samuel Eto’o. Mais comme quelqu’un qui a eu des responsabilités à l’équipe nationale comme capitaine, il nous a conduits à deux coupes du monde avec 0 point et des scandales (…) Si c’est ça que je regardais je ne le suivais pas, mais j’ai regardé le projet qui m’a été présenté et j’ai accepté sans conditions. »

« Les interpoules ont été très bien organisés. Je dois féliciter les organisateurs. Je suis très heureux parce que notre combat a permis qu’il n’y ait pas trop de magouilles et d’erreurs d’arbitrage, car les gens ont ouvert les yeux […] On sait bien qu’avant les interpoules, on avait déjà programmé les équipes qui allaient monter. Une de la région de l’Est, pour equilibre la rétrogradation de Stade de Bertoua, et une équipe du village. Notre combat a permis d’empêcher cela […] Le président de la fédération est aujourd’hui impliqué dans le trucage et la manipulation des matchs. J’attends qu’il me porte plainte, j’ai les preuves. J’ai déjà envoyé certaines à la FIFA, et j’ai reçu une réponse ».

« À la Fecafoot, le football est en train d’être utilisé pour diviser les Came.rounais. Je me demande s’il n y a pas un plan caché pour une désta.bilisation du pays derrière ça (…) Le football c’est la seule langue que tous les Camerounais parlent. »

 » L’article 27 du code éthique de la Fifa interdit à Samuel Eto’o, président de la Fécafoot de promouvoir les Paris sportifs. Il a un code promo. J’ai soumis ça dans ma requête à la Fifa (…) C’est très grave. »

« Le président de la fédération est aujourd’hui impliqué dans le trucage et la manipulation des matchs. J’attends qu’il me porte plainte, j’ai les preuves. J’ai déjà envoyé certaines à la FIFA, et j’ai reçu ainsi une réponse ».

Samuel Eto’o et les matchs truqués: Victoria United dément et menace

« Pour sortir, je dois dire que le président de la fédération est un grand frère que j’apprécie. Il s’est laissé compromettre par certaines personnes. Il peut encore arranger les choses, soit en transformant le football et en se débarrassant de son entourage. S’il ne le fait pas, qu’il démissionne, sinon il sera forcé à partir ».

Des propos recueillis par médiatisé.

More in Actualités

P