Connect with us

Football Camerounais

Trucage des matchs: Samuel Eto’o au cœur d’un scandale? (audio)

Après avoir annoncé la bonne nouvelle au peuple Camerounais, sur l’attribution des fonds FIFA FOWARD 3 qui serviront pour la construction des stades de proximité, Samuel Eto’o doit faire face à un autre scandale visant sa personne.

L’audio en question qui présente ce scandale


En effet, le président de la fédération Camerounaise de football serait impliqué dans une affaire de trafic d’influence. Un enregistrement audio a filtré avec une voix similaire à celle de Samuel Eto’o, et celle d’un président de club évoluant la saison dernière en Élite Two. On entendait ce président en question se plaindre d’un résultat d’un match qui n’arrangeait pas les affaires de son club Victoria United (Opopo), à l’endroit du président Samuel Eto’o: « Je pensais que tu avais envoyé tes hommes pour me montrer que tu n’es plus avec moi (ndr pour arranger le résultat de son équipe)… » aurait déclaré Ngwaim Valentin à Samuel Eto’o après cette rencontre de la 6e journée face au TKC, où il avait fait éruption sur la pelouse suite à une décision arbitrale et s’était fait suspendre.

Dans la suite de l’enregistrement audio et des échanges entre les deux hommes, la voix (authentifiée à 97%) proche celle de Samuel Eto’o à déclaré: « Ne t’en fait pas, Victoria United va monter en Première division. Mais il faut te calmer frère… C’est notre federation, c’est toi le président mais tu dois être discret. Nous sommes quatre, toi et deux autres qui avons pris la fédération pour changer les choses… ». Il promet alors de rencontrer le chef de la commission de nomination des arbitres pour s’en charger. À partir de ce moment, Opopo a eu des résultats positifs et a terminé Champion de la MTN Élite Two.

Henry Njalla Quan craint un impact sur la paix sociale au Cameroun.

Cependant, ces échanges de mots forts pourront être tenu pour preuve, de trafic d’influence et de trucage de match. Quelques heures après la fuite de cette enregistrement, Henry Njalla Quan, ex-4e vice-président de la FÉCAFOOT a réagi suite à cette affaire.

 « Au regard de ces récentes révélations, nous implorons une fois de plus au gouvernement Camerounais et la FIFA de prendre leurs responsabilités. Les dirigeants actuels à la tête du football Camerounais violent toutes les valeurs fondamentales de la FIFA, de la FÉCAFOOT, et de la république du Cameroun, constituant un risque majeur pour la déstabilisation du pays.»

Henry Njalla Quan II

Une nouvelle fois, Samuel Eto’o est la cible d’une attaque bien organisée. La FIFA pourrait ouvrir une enquête suite à ce sujet. Un sujet sensible, car les principaux intéressés risquerait leur avenir dans le football. La FIFA punit violemment, toutes personnes impliquées dans une affaire de trucage de matchs. Encore plus lorsqu’il s’agit d’un dirigeant.

More in Football Camerounais

P