Cameroun – Serbie: Les faits marquants côté Lions indomptables

Les Lions indomptables restent en vie dans cette coupe du monde. Néanmoins le Cameroun n’a plus son destin entre les mains. Malgré le fait que la sélection nationale doit impérativement s’imposer face au Brésil pour espérer avoir des options de passer au second tour, tout depend aussi de la rencontre entre la Suisse et la Serbie pour une qualification en huitièmes de finale.

Cependant, malgré tout ce que l’on peut dire, les Lions indomptables ont deja fait mieux que certaines éditions de la coupe du monde. Lorsqu’on observe les Coupes du monde 1994 où les Lions indomptables avaient encaissé 11 buts, et celles de 2010 et 2014, où ils avaient terminé les compétitions avec 0 point et respectivement avant dernière et derniere equipe du tournoi, on peut se dire que Vincent Aboubakar et ses coéquipiers font deja beaucoup mieux que ces trois cuvées des Lions indomptables. Par ailleurs, dans cette coupe du monde quelques chiffres historiques du football africain et camerounais ont apparue. Entré en jeu à la 55e minute, Vincent Aboubakar a scoré à la 64ème minute et délivré une passe décisive à la 66ème à Éric Maxim Choupo-Moting. Une performance jamais réalisée par un footballeur africain remplaçant dans l’histoire de la coupe du monde.

Aussi avec trois buts inscrits dans cette rencontre face à la Serbie, le Cameroun a marqué pour la toute première fois de son histoire plus de deux buts dans un match de coupe du monde. Enfin, buteur pour l’ouverture du score à la 29e minute, et passeur pour la réduction du score de Vincent Aboubakar, Jean-Charles Castelletto devient aussi le premier défenseur africain de l’histoire, à inscrire un but et délivré une passe décisive dans un même match de coupe du monde. Avec Vincent Aboubakar, ils sont les seuls joueurs camerounais de l’histoire à réaliser cette performance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × quatre =