Le MINSEP déboute la Fécafoot, la FIFA Réagit

Un nouveau Imbroglios plane sur le football camerounais. En effet alors que le processus de la prochaine élection est lancé, le MINSEP s’est opposé à la tenue de l’assemblée générale de Fécafoot. Quelques minutes plutard la FIFA réagit et recadre le patron des sport du Cameroun.

La note du MINSEP à la Fécafoot et la réaction immédiate des instances territoriales

Ce lundi matin, dans une correspondance des services du ministère des sports, il nous a été informé que le patron des sports du Cameroun a demandé la supension du processus électoral organisé par les dirigeants de la Fédération camerounaise de football. En effet, dans la même correspondance, il est reproché aux locataires de Tsinga d’organiser un processus qui enfreint toute réglementation nationale et internationale. Ainsi, le non-respect des dispositions de la loi en vigueur au Cameroun, le non-respect des sentences rendues par le TAS et la CCA-CNOSC et le non-respect des textes de la FECAFOOT sont énumérés comme règles non-respectées par les dirigeants Tsinga.

Quelques heures après cette demande de stop du ministre des sports, ce sont les organes d’administration locales qui ont suivit le train. Ainsi donc alors prevu pour le 13 juillet au Mont Fébé, l’assemblée générale de la fédération camerounaise de football a été interdit par le sous-préfet de l’arrondissement de Yaounde II. Une situation qui a placé le Cameroun dans une mauvaise posture vu que la Fecafoot a directement saisie la FIFA.

La réaction de la FIFA et le retour des instances administratives territoriales

Ainsi saisi, la Fédération Internationale de Football Association a directement réagi dans une correspondance. En effet après avoir appris la les reproches contre les locataires de Tsinga, la FIFA a tenu à rappeler au MINSEP que les démarches engagées par la Fécafoot sont conformes au règlement de FIFA et à la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Une preuve une nouvelle fois que la FIFA apporte son soutien au processus électoral organisé par Seidou Mbombo Njoya et son équipe.

De ce fait le Sous-préfet de l’Arrondissement de Yaoundé II a été obligé de lever l’interdiction de la tenu de l’Assemblé générale de la Fédération camerounaise de football. Ainsi donc après une journée mouvementé elle aura donc bien lieu le 13 juillet prochain à l’hotel Mont Febe de Yaoundé.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Vers une bataille Samuel Eto’o – Geremi Njitap pour la Fécafoot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − cinq =