Connect with us

Actualités

Le clan Samuel Eto’o dément toute accusations sur les matchs trucqués

Accusés par certains acteurs du football d’être au coeur d’une enquête pour manipulation des matchs de deuxième division, Samuel Eto’o par le biais de don clan nie toute accusation.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

En effet, alors que selon certains lanceurs d’alertes, habitués à diffuser parfois de fausses informations, Samuel Eto’o serait au coeur d’une enquête de la police camerounaise, sur instruction du chef de l’État Paul Biya, pour trafic de matchs de deuxième division, le clan du president de la FÉCAFOOT a tenu à reagir à la situation:

« Comme toute politique audacieuse de changement, elle suscite également des résistances d’individus prêts à tout pour ne pas perdre leurs rentes issues de la corruption. Depuis plusieurs mois, ces personnes ont choisi d’orchestrer une campagne d’attaques malveillantes à l’encontre de Monsieur Eto’o. »

 » Plus récemment, cette campagne de nuisances a pris la forme d’une lettre ouverte adressée aux Présidents de la FIFA et de la CAF, dont le contenu diffamatoire a été largement relayé par les médias. Au-delà des comparaisons insultantes et hors de propos qu’ils y formulent, les signataires de ce courrier n’ont pas hésité à recourir à des allégations purement fantaisistes à l’encontre de Monsieur Eto’o dans l’objectif de le pousser à la démission. »


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

Samuel Eto’o a été conforté par les vrais acteurs du football camerounais

« Instrumentalisant certains faits, en inventant d’autres, ces individus tentent vainement de salir Monsieur Eto’o dans l’espoir affiché de le voir quitter un poste auquel il a pourtant été élu démocratiquement le 11 décembre 2021. Monsieur Eto’o ne se laissera pas impunément salir par ces attaques visant à se substituer au choix clair et libre des urnes. Il a été conforté par une lettre ouverte au Président de la FIFA en réponse à celles des calomniateurs, signée par les vrais acteurs du football camerounais. »

Le president de la FÉCAFOOT n’a été notifié d’aucune enquête

« À ce jour, Monsieur Eto’o n’a jamais été ni convoqué, ni notifié de l’existence de la moindre procédure judiciaire à son encontre. En tout état de cause, si une enquête quelconque venait à être ouverte, Monsieur Eto’o aurait vocation à s’y constituer comme victime et non comme mis en cause. Fort de la détermination qui l’a toujours habité, sur les terrains comme dans ses actions à la tête de la Fécafoot, Monsieur Eto’o entend poursuivre son combat pour les footballeurs et les acteurs de terrain du football camerounais et africain », peut-on lire dans un communiqué des proches du meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables Samuel Eto’o fils.

More in Actualités

P