Connect with us

Actualités

Rigobert Song: « J’ai un contrat de deux ans »

Les Lions indomptables sont d’ores et déjà dos au mur dans cette coupe du monde Qatar 2022. Après la défaite (1-0) face à la Suisse jeudi dernier lors de la première journée de la phase de poule, les poulains de Rigobert Song doivent impérativement s’imposer face à la Serbie ce Lundi (11H) pour rester en vie ans cette compétition.

Rigobert Song pas inquiet sur son sort après la coupe du monde


Défaite interdit donc pour les Lions indomptables, et pour Rigobert Song dont les récents résultats n’augurent pas des lendemains meilleurs. Arrivé à la tête des Lions indomptables depuis le départ d’Antonio Conceiçao après la coupe d’Afrique des nations, l’ancien capitaine emblématique des Lions n’a pu remporté que deux rencontres, pour deux matchs nuls et quatre defaites. Des résultats qui le placent selon certaines indiscrétions sur un siège éjectable.

Face à la presse pour la conférence d’avant match contre la Serbie, le sélectionneur national a évoqué le sujet de sa continuité: « Je m’interroge pas dans le sens de ce qui pourrait se passer après. Je reste très positif. Le football a ses réalités et j’y crois. Mes joueurs vont se battre. J’ai un contrat de 2 ans. Je reste concentré pour demain. On aura l’occasion de voir ensuite ce qu’il y aura à faire » a-t-il déclaré.

Le sélectionneur national a expliqué la non titularisation d’Enzo Ebosse

Par ailleurs, le choix de certains hommes est remonté sur la table de Rigobert Song dont les décisions semblent de plus en plus critiqués. Alors qu’il a laissé Michael Ngadeu, mais aussi Enzo Tchato où encore Carlos Noom Baleba au detriment des joueurs comme Nicolas Nkoulou qui parrait vieillissant, Samuel Oum Gouet et Gaël Ondoua en manque cruel de temp de jeu en club, Rigobert Song subit la foudre des critique sur la composition de son onze en entrant et le cas Enzo Ebosse une nouvelle fois sur le banc de touche jeudi dernier au detriment de Nouhou Tolo.

Face à la presse, le sélectionneur national a déclaré: « Nous savons tout le monde veut être entraîneur. Une équipe n’est pas seulement une association de bon joueur, mais un groupe de personne qui peuvent jouer ensemble. […] C’est moi qui l’ai sélectionné. Je sais ce qu’il vaut, je sais ce qu’il peut apporter. Nous ne sommes pas venus juste pour jouer trois matchs, mais pour remporter la compétition. En club, il joue dans un système à trois défenseurs. Les choix sont faits en fonction de l’adversaire que nous avons. Tout le monde est important, mais tout le monde ne pourra pas jouer ».

Enfin, le manager des Lions indomptables a demontré de la détermination compte tenu de la rencontre de demain. Ainsi,il faudra de l’efficacité et ne pas repeter les même erreurs de jeudi dernier: « Ce sera un match déterminant pour nous. Nous savons ce que nous avons à faire. On ne peut pas tout changer car il y a eu du positif contre la Suisse. On a commis des erreurs qui nous ont coûté cher. On va mettre l’accent sur la finition. Il faut mettre les joueurs en confiance pour qu’ils marquent. » a-t-il conclu

1 Comment

1 Comment

  1. 014

    novembre 29, 2022 at 12:16 am

    It’s difficult to ffind knopwledgeable peoople on thiis topic, buut you sound like you know what
    you’re talkiing about! Thanks

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Actualités

P