Connect with us

Actualités

Corruption: Donald Ngameni risque une grosse sanction

Depuis la soirée d’hier des captures d’écran incriminant Donald Ngameni pour un supposé marchandage des places à l’équipe nationale du Cameroun fait la une des réseaux sociaux.

Donald Ngameni dans le marchandage des places chez les Lions indomptables sous Conceiçao ?


Comme on l’a évoqué ce matin, le président d’Unisport de Bafang aurait promis une place en sélection nationale du Cameroun à un certain Jean Paul Makasso évoluant en deuxième division au Luxembourg, contre une enveloppe. Alors que l’affaire aurait tourné au vinaigre, les choses ont fuité sur les réseaux sociaux, lieu choisi par les acteurs du football Camerounais pour les règlements de comptes. Si les faits sont avérés, Donald Ngameni risque gros, ainsi que le joueur en question.

La corruption punit par la FIFA, la CAF et le code pénal du Cameroun.

En effet, alors qu’il y a corrupteur et un corrompu, les deux hommes risques gros en cas de confirmation et condamnation d’un juge. Au niveau du Cameroun l’article 27 du code d’éthique de la FÉCAFOOT punit les actes de corruption. Le condamné devra payer une amende de 10 Millions de FCFA et sera suspendu de toutes activités liées au football pendant au moins 2 ans.

Le code d’éthique de la FIFA est encore plus sévère à ce sujet. Une exclusion de 5 ans de toutes activités liées au football et une amende de 100 000 Frs Suisse (68 millions FCFA) peuvent être infligés commen sentions aux corrompus et corrupteurs. Le code pénal du Cameroun prévoit même aussi un emprisonnement pour les corrompus et les corrupteurs.

Donald Ngameni a d’ailleurs déjà les problèmes avec la commission d’éthique de la fédération Camerounaise de football et risque déjà gros sur ce dossier. Son avenir dans le football Camerounais et international va certainement s’interrompre, dans les prochains jours et il le sait: « Même si je suis suspendu je serai content, car étant celui qui aura fait savoir la vérité aux Camerounais, ce lui qui aura fait savoir aux camerounais ce que les gens savent et ne veulent pas parler» a-t-il déclaré à l’issue de son audition auprès de la commission d’éthique de la FECAFOOT.

More in Actualités

P