Connect with us

Actualités

Affaire Bamboutos: Samuel Eto’o envoie un signal fort pour l’avenir

Samuel Eto'o a déposé sa candidature à la Fécafoot

Ce week-end dans un communiqué de la Confédération Africaine de football (CAF), On a appris la confirmation que Bamboutos de Mbouda ne prendra pas part, à la Coupe de la CAF. Ainsi, la Fédération de Samuel Eto’o a donc refusé la Licence CAF au club de Mbouda et envoie un signal fort aux clubs camerounais pour la saison à venir.


En effet, depuis sa prise de fonction, à la tête de l’instance dirigeante du football camerounais, Samuel Eto’o a insisté sur le respect des cahiers de charges imposés par la Confédération Africaine de football, et le FÉCAFOOT. Par contre, de nombreux clubs tardent alors, à s’arrimer aux normes du football professionnel. Si les années précédentes, les anciens dirigeants de la Fédération couvraient cette mascarade, Samuel Eto’o a ainsi décidé de passer à l’acte, et agir différemment. Par conséquent, le cas Bamboutos de Mbouda est entre autre, un signal fort qu’envoie la FÉCAFOOT aux clubs locaux camerounais: « Il faudra scrupuleusement respecter les règles établies pour participer aux compétitions qu’elle organise. »

Ainsi, si la FÉCAFOOT n’a pas eu froid aux yeux d’écarter Bamboutos de Mbouda de la Compétition Africaine, et exposer le Cameroun qui n’aura pas de représentants en coupe de la CAF, les clubs locaux doivent déjà se préparer pour la championnat local. Les sanctions pourraient être similaires, et des clubs pourraient ne pas jouer en Élite One, s’ils ne respectent pas le cahier de charge pré-établi par la FÉCAFOOT depuis quelques semaines. Selon certaines indiscrétions, la Fédération Camerounaise de Football pourrait elle aussi désormais, octroyer les Licences aux clubs pouvant évoluer au haut échelon du football local, contre respect du cahier de charge. À bon entendeur, salut.

More in Actualités

P