Connect with us

Actualités

Elite One – FÉCAFOOT : Valentin Nkwaim est-il au dessus de la loi ?

Depuis la saison dernière, un club semble vouloir semer la zizanie dans le football camerounais. Il s’agit biensur de l’équipe de Valentin Nkwaim Victoria United.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

Après avoir interrompu un match d’Elite Two la saison dernière, Valentin Nkwaim semble vouloir s’inscrire dans la continuité du desordre cette saison. Déjà, pas normalement sanctionné, pour son acte la saison dernière, le président de Victoria United a récidivé, cette fois de façon bien plus grave. En effet, après avoir une nouvelle fois interrompu (pendant 14 minutes) la rencontre de la 4e journée ayant vu son équipe s’incliner (2-1) face à Fovu de Baham, Valentin Nkwaim et son équipe, ne se sont pas présentés, pour la rencontre de la 5e journée du championnat MTN Elite One face à Apejes de Mfou.

Une semaine après ce nouvelle acte, qui nuit à l’image du football camerounais, le CTFP et la Fédération Camerounaise de football restent muets. En effet, aucun communiqué sur la situation, même pour confirmer la victoire par forfait d’Apejes de Mfou, n’a été publié par les instances chargées de l’organisation du championnat national de première division du Cameroun (Elite One). Pire encore, ces dernières heures, on voit un film sur la toile, des images chaleureuses du président de la FÉCAFOOT Samuel Eto’o qui a réçu le président d’OPOPO Valentin Nkwaim.

Ainsi, on peut traduire cette image, comme un élève qui crée le désordre dans un salle de classe, mais qui est félicité par son professeur. Cette proximité entre Samuel Eto’o et Valentin Nkwaim est un danger pour l’image du football camerounais. En effet, alors que le second cité, ne respecte même pas les règles du championnat, il vient d’être adoubé et félicité par le président de la fédération Camerounaise de football. Des éléments qui doivent certainement inquieter d’autres dirigeants, mais aussi influencer des décisions futurs dans le corp arbitral.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

En effet, les arbitres, seulement sur la base de cette puissance et cette capacité de Valentin Nkwaim de faire trembler le grand Samuel Eto’o, vont certainement, même sur le plan psychologique, avoir du mal à prendre des décisions. Une situation, qui risque de biaiser les résultats du championnat Elite One. On a donc la un hors la loi, qui met en danger l’intégrité du sport roi au Cameroun, mais qui n’est toujours pas sanctionné. Jusqu’a où peut-il arriver? Le temps nous donnera certainement des reponses.

More in Actualités

P