Castelletto: “Toko-Ekambi est un joueur super intelligent”

Après une saison plutôt aboutie avec le FC Nantes, Jean-Charles Castelletto est parti pour rester avec les nantais. Malgré l’intérêt du FC Valence, le défenseur central international camerounais reste un atout important du dispositif d’Antoine Kombouare qui ne souhaite pas se séparer du Lion indomptable. Invité par la Tanière 237, Jean-Charles Castelletto a évoqué divers sujet dont sa relation avec son entraîneur, les joueurs qui l’ont marqué pour ne citer que ceux-là. Voici quelques morceaux choisis de cette interview….

Sa relation avec Antoine Kombouaré

« Antoine Kombouaré nous parle beaucoup à nous, défenseurs. Comme il a joué au même poste, il sait ce qu’il faut faire et ne pas faire. On fait souvent des vidéos après les matchs pour analyser, et ça t’aide. Il sait que les défenseurs sont les derniers à avoir le ballon, donc si on fait n’importe quoi, on peut sauver une équipe comme la mettre dans la merde. On a donc une certaine relation avec lui. »

Castelletto explique ce qui favorise son départ à Brest

« Je décide d’aller au Red Star car je connaissais la Ligue 2, ils ont failli monter, je suis chez moi à Paris et je vais jouer mes matchs. Mais malheureusement, on descend en National cette année. J’avais fait un super match contre Brest et Furland me voulait déjà quand j’étais à Auxerre, et ça s’est passé comme ça. »

La saison du sauvetage du FC Nantes de la relégation

 « La saison où on est relégable, c’était dur. C’était vraiment cuit. On était au fond et on est sorti des enfers. On était dix-huitième avec sept victoires d’affilée, c’était vraiment chaud, et c’est là que le mental est sorti. Le coach nous a inculqué quelque chose, on se bat les uns pour les autres, on est une famille. Après ces sept victoires et le maintien, il ne pouvait plus rien nous arriver. On avait connu le fond, on ne pouvait connaître que la joie. On savait ce qu’il ne fallait pas refaire. »

Castelletto evoque Toko-Ekambi et Zambo-Anguissa

Ludovic Blas techniquement il est bon , Toko Ekambi qui est un joueur super intelligent, Zambo physiquement c’est un monstre”

Le match de Blida et l’état d’esprit dans la tanière

“Lorsqu’on va à Blida, on est dans un état d’esprit de.. il faut gagner gagner dans tout les cas. Il y a pas les il faut jouer les possessions et tout ça…😅😅😅. Pour de vrai, on ne voulait que la victoire. On a fait une reunion, on s’est dit… ehh les gars on est à un match de la coupe du monde. Il y a des gars ils jouent au Réal Madrid, au FC Barcelone mais ils n’ont jamais joué la coupe du monde parce que leurs sélections n’ont jamais eu cette occasion la nous on est à un match on doit tout donner… Au match aller, on voulait gagner avec la manière devant le peuple et c’est ça qui nous a tué. Au match retour, l’objectif était la victoire peu importe la manière et prendre un but à la 128ème et marquer à la 132ème, c’est le mental il faut être fort…”

Lire aussi: 👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

onze − 8 =