Qu’est ce qui aurait attiré l’attention de Samuel Eto’o chez les lions?

Les lions indomptables ont validé leur premier succès dans la phase des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nation côte d’Ivoire 2023. Face au Burundi, sans être brillants, les lions indomptables se sont imposés 1-0 au stade Benjamin Nkapa de Dar Es Salam.

Une victoire laborieuse qui aurait poussé Samuel Eto’o à bout. Malgré de nombreuses occasions, les lions n’ont pas reussi a faire respecter le rang de super favori dans cette rencontre. Ainsi à l’issue de la rencontre, Samuel Eto’o a tenu un message, avec certaines phrase qui ont attiré notre attention. En effet, l’ancien capitaine des lions indomptables ayant vécu ce type circonstance a insisté sur l’aspect humain: “J’ai eu une incroyable équipe des lions avec des joueurs incroyablement fort. Mais j’ai raté mes coupe du monde parce que humainement ce n’était pas ça” a-t-il déclaré.

Des propos qui nous ont poussé a re-analyser la rencontre des lions indomptables. Dans les 10 premières minutes, on a pu voir des situations qui auraient attiré l’attention. Éric Maxim Choupo-Moting a été privé de ballon de nombreuses fois par certains de ses coéquipiers. Pourtant positionner dans une zone qui faisait de lui le dépositaire du jeu des lions indomptables, le joueurs du Bayern Munich n’a pratiquement touché qu’un seul ballon au bout de 10 minutes. Moumi Ngamaleu, Vincent Aboubakar et André Franck Zambo-Anguissa l’ont parfois ignoré dans des situations où il aurait pourtant été le choix le plus simple.

Des actes qui en disent long lorsqu’on imagine les problèmes de la dernière coupe d’Afrique des nations.“Samuel Eto’o a été footballeur et il connait le football. Si il insiste sur l’attitude et le plan humain, c’est certainement parce que ça se fait ressentir sur la façon de jouer la sélection nationale. Il ne faut pas connaitre le foot à 10%, pour comprendre que certains joueurs ne veulent pas jouer avec d’autres ou voyent en d’autres un réel danger” nous déclare notre consultant Verdrick Bokally.

“Il faut couper des têtes dans cette sélection si on veut monter quelques choses de consistant. On a vu Choupo-Moting dans ses 60 minutes à Blida jouer un bon football et marquer parce que certains joueurs dont je ne veux pas citer les noms n’y étaient pas. La chose dont on à le plus besoin en tant que sélection africaine c’est un groupe solide. Ou chacun joue son rôle pour le bien de l’équipe. Eto’o a connu des supers joueurs en sélection et il l’a dit mais la guerre des clans nous a pourrie certaines compétitions. Il est inconcevable que des joueurs qui ne peuvent même pas jouer le football d’Alexandre Song ou de Enoh Eyong viennent semer le trouble dans la tanière et créer un atmosphère visiblement invivable qui freine la progression de l’équipe” a-t-il conclu.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × un =