Élection Fécafoot: Mbombo Njoya candidat illégitime?

La fédération camerounaise de football a entamé vendredi dernier le processus électoral au sein de son comité exécutif avec l’élection des différents délégués départementaux. Élu à 100% dans le département du Noun, le président sortant Seidou Mbombo Njoya serait dans l’illégalité pour briguer un autre mandat au sein de la présidence du comité exécutif de la fédération camerounaise de football.

En effet, un article régissant les élections à la présidence du comité exécutif de la Fecafoot entérinerait la candidature de Seidou Mbombo Njoya pour le poste de président. C’est bien l’article 36 alinéa 4 des textes fédéraux qui stipule que : «Tout personnel ou salarié de la FECAFOOT candidat à un poste électif doit préalablement démissionner de ses fonctions au moins trois mois avant la date du scrutin » a ecrit Cfoot ce matin.

Une nouvelle preuve que l’exécutif en place viole bien évidemment les textes et statuts de la fédération et met en péril de façon volontaire la validation du processus électoral comme l’a ci bien mentionné Samuel Eto’o dans son message adressé à la FIFA.

Lire aussi: 👇👇👇👇

Voici le document que Samuel Eto’o a envoyé au SG de la FIFA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − treize =