Connect with us

Actualités

Absurdité : Samuel Eto’o a été attaqué sur sa nationalité


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

Samuel Eto’o est certainement victime de l’acharnement au Cameroun. Actuellement président de la Fédération Camerounaise de Football, il fait face à des luttes interminables, déclenchée par certains acteurs du football camerounais.

En effet, alors qu’il est encore dans l’attente de la décision de la commission de discipline de la Confédération Africaine de Football qui l’a auditionné la semaine dernière, Samuel Eto’o a vu certains acteurs du football camerounais l’attaquer sur la question de sa nationalité. Pour eux, Samuel Eto’o dispose de la nationalité espagnole et n’a pas qualité de diriger la Fédération Camerounaise de Football. Pourtant, Samuel Eto’o est né au Cameroun, un 10 Mars 1981.

Formé à l’École de Football de la Kadji Sport Académie, il défendu les couleurs du Cameroun tout au long de sa riche carrière. Avec 118 sélections, 56 buts, Samuel Eto’o a remporté les jeux olympiques en 2000, les coupes d’Afrique des Nations 2000 et 2002. Grâce à ces trophées, il a été décoré aux côtés d’autre Lions indomptables, commandeur de l’ordre de la valeur et chevalier de l’ordre de la valeur, par le chef de l’Etat Son Excellence M. Paul Biya. Dire aujourd’hui que quelqu’un qui défendu les couleurs du Cameroun pendant toute sa vie n’est pas camerounais, est une des choses les plus absurdes qui ait existé.


Obtenir les nouveaux articles par e-mail :

Parmi ces acteurs du football, il y a le général Pierre Semengue, qui n’abandonne pas la lutte depuis la dissolution de la Ligue Professionnelle de Football du Cameroun. À ces côtés, il y a le président de New Star de Douala Faustin Domkeu. On se souvient déjà que des enregistrements où il préparait un plan pour faire tomber Samuel Eto’o avaient fuite sur les réseaux sociaux, il y a de cela exactement un an. Ce sont des personnes qui travaillent dans l’ombre pour faire tomber le président de la Fédération Camerounaise de Football.

Dans leur plainte, ils déclarent : “Le 17 novembre 2021, en déposant sa candidature à la présidence de la FÉCAFOOT, M. Samuel Eto’o s’était donc prévalu de la nationalité camerounaise à laquelle il avait pourtant formellement renoncé 14 ans plutôt.” Ainsi, ils estiment qu’en acceptant la seconde nationalité espagnole, Samuel Eto’o ne serait plus camerounais. Incroyable pour quelqu’un qui est connu partout, même en Espagne comme africain et camerounais. Comme le disait Rémi Ngono il y a de cela quelques mois dans une de ses sorties, “Samuel Eto’o est entrain de vivre dans son pays le Cameroun comme un gibier”

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

More in Actualités

P