Qatar 2022: Huitième défaite consécutive du Cameroun au mondial.

Pour son entrée en matière dans cette coupe du monde, le Cameroun n’a pas pu arrêter l’hémorragie qui dure depuis prêt de 20 ans, en coupe du monde. Face à la Suisse, les Lions indomptables ont enregistré une huitième défaite consécutive en coupe du monde. Malgré le meilleur onze possibles aligné par Rigobert Song.

Pourtant, on avait cru aux Lions indomptables après une vaillante première période. Malgré la domination des suisses à la possession du ballon, ils n’ont jamais été dangereux dans la première période de cette rencontre. André Onana n’a pas eu besoin de se déployer et, n’a pratiquement reçu aucune frappe cadré de la Breel Embolo et ses coéquipiers. Par contre, il y avait de la place pour les Lions indomptables de prendre l’avantage à plusieurs reprises. Servien profondeur par Martin Hongla, Bryan Mbeumo va du côté gauche et prend la décision de tirer et but sur Yann Sommer (24e). Une action où il aurait pu servir Eric Maxim Choupo-Moting seul au deuxième poteau. Quelques minutes plutard, Eric Maxim Choupo-Moting récupére un ballon au milieu de terrain et fonce pour defier le gardien Suisse. Une action similaire où il a à son tour oublié Mbeumo

Malheureusement, l’attaquant du Bayern Munich prend la mauvaise décision de se mettre sur son pied gauche et d’une frappe trop molle ne trompe pas Sommer. Par ailleurs, Karl Toko-Ekambi passe aussi proche de reprendre un centre de Faï Collins, mais se voit nettement devancer par Elvidi. En seconde période, les suisses démarrent fort et profitent d’une erreur d’inattention de la défense et le milieu de terrain camerounais. Sur un ballon parti du milieu de terrain vers la gauche, Zerdan Shakiri va servir Breel Embolo qui va conclure et ouvrir le score (1-0, 48′). Comme un coup du sort, c’est un camerounais d’origine qui cloue le cameroun.

Les Lions indomptables ne vont jamais exister dans cette seconde période et passent à côté de la correction lorsque André Onana d’un arrêt reflexe de grande classe à la 66e sauve le Cameroun. Les remplacement de Rigobert Song ne vont rien apporter. Même pas une frayeur du sang neuf injecté par le manager sélectionneur national. Comme en 2010 et 2014, les Lions indomptables s’inclinent donc d’entrée (1-0), cette fois-ci face à la Suisse et ont désormais enregistré le chiffre record de huit défaites consécutives en coupe du monde. De son côté Rigobert ne gagne bat cependant, le record de défaite d’Antonio Conceiçao en seulement 8 matchs à la tête des Lions indomptables.

Un commentaire

  1. Malgré le but encaissé, Song a gardé le même schéma tactique avec trois milieux défensifs. Il aurait été plus productif de sortir un milieu et de faire rentrer un attaquant supplémentaire pour avoir plus de profondeur en attaque en jouant en 4-4-2. Je ne sais pas combien de ballons Aboubakar a touché mais je ne suis pas sûr qu’il a tiré une seule fois. Choupo devrait jouer tout le match Aboubakar est cramé la CDM ce n’est pas la CAN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − seize =